Élimination du goulet d’étranglement sur la tangente est de Bâle : l’OFROU présente une nouvelle solution

Berne, 07.07.2014 - L’Office fédéral des routes (OFROU) a développé une nouvelle solution en vue d’éliminer le goulet d’étranglement sur la tangente est de Bâle et a mené des discussions avec les cantons à ce sujet. Celle-ci consiste en un tunnel reliant Birsfeld à la tangente nord (tunnel du Rhin), qui permettrait de réduire sensiblement les embouteillages. La nouvelle solution nécessite toutefois encore quelques études complémentaires concernant d’une part son financement et d’autre part les aspects environnementaux. Les conseillers d’État Hans-Peter Wessels (BS) et Sabine Pegoraro (BL) ont aujourd’hui affiché leur enthousiasme à l’égard de cette nouvelle solution.

L'A2 dans la région de Bâle sera surchargée jusqu'en 2030. Afin de pouvoir garantir à long terme le bon fonctionnement du réseau des routes nationales, il est nécessaire d'en améliorer l'infrastructure. Dans cette optique, l'OFROU a examiné l'option proposée par le canton de Bâle-Ville ainsi que d'autres solutions d'optimisation et a développé sur cette base une nouvelle solution, qui prévoit la construction d'un tunnel entre Birsfeld et la tangente nord / l'échangeur de Wiese. Le nouveau tunnel du Rhin à Bâle sera raccordé au sud à la voie d'accès de Birsfelden, où la route s'enfonce dans un tunnel, et au nord à l'actuelle sortie Klybeck et à la rampe de Wiese. Il permettra ainsi de désencombrer la route nationale existante du trafic en provenance et à destination de la France, de Bâle Kannenfeld et d'Allschwil. Si besoin est, il sera possible ultérieurement de créer un raccordement supplémentaire pour intégrer le trafic en provenance et à destination de l'Allemagne.

Les coûts d'investissement avoisineront 1,4 milliard de francs. Ils n'incluent pas les quelque 300 millions de francs nécessaires pour l'éventuelle extension au trafic circulant vers et depuis l'Allemagne.

Les coûts d'investissement pour cette nouvelle solution sont bien plus élevés que ceux prévus pour la solution initiale prévoyant une extension en surface. Étant donné que cette solution permettra de réduire sensiblement les embouteillages sur l'A2, l'OFROU estime qu'elle est judicieuse sur le fond. Avant qu'une décision définitive ne soit prise, des études complémentaires doivent toutefois encore être réalisées.

Ces études concernent notamment le financement : l'OFROU attend une participation des cantons aux coûts supplémentaires. La route nationale absorbe une grande partie du trafic régional et intra-urbain et contribue largement à désengorger le réseau routier secondaire, ce qui profite à l'ensemble de la région. La nouvelle solution présente également un double avantage : elle ne nécessite aucune intervention sur le réseau existant et l'empiètement sur les zones bâties sera limité au minimum. Pour la qualité de vie dans la région de Bâle, le tunnel du Rhin se distingue clairement des autres solutions. La question de la répartition des coûts supplémentaires qu'implique la nouvelle solution sera clarifiée dans le cadre du projet général qu'il convient désormais d'établir.

Les études à mener concernent par ailleurs l'impact environnemental de la nouvelle solution. Il s'agira en particulier d'étudier de manière approfondie les conséquences des tunnels prévus sur l'écoulement des eaux souterraines.

Les cantons défendent la nouvelle solution

Les deux cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne ont accueilli favorablement la nouvelle solution. Lors de la conférence de presse d'aujourd'hui organisée conjointement avec l'OFROU, les conseillers d'État Sabine Pegoraro (BL) et Hans-Peter Wessels (BS) se sont réjouis des résultats de ces travaux. Les cantons vont désormais examiner en détail la solution présentée et rendront un avis d'ici l'automne.

Autres projets relatifs aux routes nationales dans la région de Bâle

Outre l'élimination du goulet d'étranglement sur la tangente est, d'autres projets d'extension sont en cours de planification dans la région de Bâle :

  • A2, tronçon Hagnau - Augst: la recherche d'une solution pour éliminer les goulets d'étranglement entre les échangeurs de Hagnau et d'Augst se poursuit. L'OFROU examine actuellement de manière approfondie un éventuel élargissement de la chaussée à quatre voies par sens de circulation (au lieu de trois pour le moment). Le deuxième programme d'élimination des goulets d'étranglement en est l'élément déclencheur. En effet, il y est indiqué que ce tronçon présente l'un des goulets d'étranglement les plus sérieux.
  • Tunnel ABAC (voie d'accès de Gundeldingen): la recherche d'une solution en vue d'éliminer le goulet d'étranglement sur la tangente est étant terminée, il n'y a plus aucun obstacle à la poursuite des études relatives au tunnel ABAC. La responsabilité du projet revient au canton de Bâle-Ville, lequel s'attaquera aux prochaines étapes (projet général) dans les meilleurs délais en coordination avec le programme de développement de la région Leimental-Birseck-Allschwil (ELBA).


Adresse pour l'envoi de questions

Service de presse de l’OFROU, 058 464 14 91



Auteur

Office fédéral des routes OFROU
http://www.astra.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-53707.html