Réorganisation des fréquences dans les réseaux de téléphonie mobile

Biel/Bienne, 25.03.2014 - Toutes les fréquences de téléphonie mobile ont été réattribuées lors d'enchères menées en février 2012. En conséquence, certaines fréquences seront à l'avenir utilisées par un autre opérateur que jusqu'ici. Orange, Sunrise et Swisscom ont jusqu'à fin 2014 au plus tard pour procéder aux échanges dans les bandes des 900 et 1800 MHz. Les préparatifs sont en cours; le processus a été élaboré conjointement par les trois concessionnaires et approuvé par la Commission de la communication (ComCom). Les travaux se dérouleront de nuit, entre le 21 juillet et le 16 août 2014. Au final, pour les clients, rien ne change, ils pourront continuer à utiliser leur téléphone portable comme jusqu'ici. Seule possible conséquence pour les utilisateurs: les travaux réalisés en été pourraient éventuellement provoquer de courtes interruptions du réseau, uniquement de nuit.

En tant qu'office compétent en matière de fréquences, l'OFCOM a préparé et réalisé la mise au concours des fréquences de téléphonie mobile pour le compte de la ComCom. En 2012, les opérateurs ont pu acquérir une dotation en fréquences répondant à leurs futurs besoins. Ils sont dorénavant à même de réagir de manière adéquate à la demande croissante en services mobiles à haut débit, de doter leurs réseaux des technologies les plus modernes, notamment LTE (Long Term Evolution) et d'offrir aux consommateurs en Suisse des services de téléphonie mobile de qualité.

Pour mettre en œuvre les résultats de la mise aux enchères, les trois opérateurs Orange, Sunrise et Swisscom doivent procéder à des échanges de fréquences dans les bandes des 900 et 1800 MHz. Ils travaillent en étroite collaboration pour préparer cette réorganisation qui s'effectuera de nuit, dans la période entre le 21 juillet et le 16 août 2014. Ils bénéficient du soutien de l'Office fédéral de la communication (OFCOM). Les clients des fournisseurs de téléphonie mobile ne sont pas autrement affectés par ces changements que par d'éventuelles brèves interruptions locales qui pourraient survenir la nuit, durant les travaux, le temps pour les opérateurs de redémarrer certains éléments du réseau.

Le dernier aménagement de fréquences, qui a eu lieu en 2009/2010 dans les bandes des 900 et 1800 MHz, a été réalisé sans difficulté et a permis aux opérateurs d'acquérir de l'expérience dans le domaine.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral de la communication OFCOM
Service de presse, +41 58 460 55 50, media@bakom.admin.ch



Auteur

Office fédéral de la communication
http://www.ofcom.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-52398.html