La vaccination contre les pneumocoques recommandée pour les groupes à risque

Berne, 17.02.2014 - Le plan de vaccination suisse 2014 est publié. Principale nouveauté, la recommandation de vaccination généralisée des personnes de plus de 65 ans contre les pneumocoques est abandonnée, au profit d’une vaccination plus ciblée des malades chroniques.

Le vaccin conjugué contre les pneumocoques Prevenar 13 (PCV13), recommandé pour les enfants en bas âge, s'est avéré à la fois très efficace et sûr chez cette catégorie de personnes. A la lumière des connaissances scientifiques actuelles, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) ont décidé d'étendre, dès 2014, la recommandation de vaccination contre les pneumocoques avec ce vaccin aux malades chroniques de tous âges, exposés de fait à un risque accru de maladie invasive à pneumocoques (MIP).

En revanche, la vaccination de base contre les pneumocoques pour toutes les personnes âgées de 65 ans et plus n'est plus recommandée. En effet, si la prévalence des facteurs de risque prédisposant à une infection invasive à pneumocoques augmente avec l'âge, cette vaccination n'a pas entraîné de diminution des MIP dans ce groupe de population, ni en Suisse ni dans d'autres pays. C'est pourquoi l'accent doit être mis désormais sur la vaccination ciblée des personnes présentant effectivement des facteurs de risque spécifiques.

Les pneumocoques (Streptococcus pneumoniae) sont des germes responsables de graves infections bactériennes (pneumonies, bactériémies, septicémies et méningites). En Suisse, on recense environ 1000 cas d'infections invasives à pneumocoques par année, se manifestant le plus souvent sous forme de pneumonie, moins fréquemment par un empoisonnement du sang ou une méningite. Ces maladies potentiellement graves se manifestent dans environs 60 % des cas chez des personnes présentant des facteurs de risque bien connus. Près de 100 malades décèdent chaque année, dont environ 80 % sont âgés de plus de 65 ans.

La recommandation de vaccination complémentaire contre les pneumocoques pour tous les enfants de moins de 5 ans reste inchangée. A noter que les coûts ne sont actuellement pas pris en charge par l'assurance obligatoire des soins pour les personnes de plus de 5 ans.

Le plan de vaccination suisse, élaboré par l'OFSP en collaboration avec la CFV, est remis à jour régulièrement et adapté en fonction du développement des connaissances scientifiques et de la situation épidémiologique.


Adresse pour l'envoi de questions

OFSP, 031 322 95 05 ou media@bag.admin.ch



Auteur

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-52005.html