Avant de reprendre la présidence de l’OSCE, le conseiller fédéral Didier Burkhalter représente la Suisse au Conseil ministériel de l’OSCE à Kiev

Berne, 04.12.2013 - Le conseiller fédéral Didier Burkhalter participera au Conseil ministériel de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui se tiendra à Kiev les 5 et 6 décembre. Cette conférence de deux jours qui réunit les ministres des affaires étrangères des 57 Etats participants de l’OSCE marque l’apogée de la présidence ukrainienne de l’organisation en même temps que la transition vers la présidence suisse qui débutera le 1er janvier 2014. La Suisse entend profiter de cette présidence pour renforcer son engagement en faveur de la stabilité en Europe, dans les régions limitrophes et dans le monde.

Organe de direction et de décision central de l’OSCE, le Conseil ministériel a lieu comme chaque année dans le pays exerçant la présidence : les 5 et 6 décembre 2013, les ministres des affaires étrangères des 57 Etats participants se réuniront à Kiev, la capitale ukrainienne.

La conférence de Kiev joue un rôle particulier pour la Suisse, car elle constitue le dernier grand événement officiel de la présidence ukrainienne avant que la Suisse ne reprenne la tête de l’organisation à partir du 1er janvier 2014. Le conseiller fédéral Didier Burkhalter, chef du Département fédéral des affaires étrangères, assumera deux fonctions à Kiev : d’une part, il représentera la Suisse au Conseil ministériel en tant que ministre des affaires étrangères et, d’autre part, il fera son entrée en tant que prochain président de l’OSCE. Ainsi, lors de la séance de clôture de vendredi, il prononcera une déclaration à titre de futur président. A cette occasion, il présentera les priorités de la présidence suisse.

Pendant son année présidentielle, placée sous la devise « Construire une communauté de sécurité au service des individus », la Suisse poursuivra trois objectifs:

  • Promouvoir la sécurité et la stabilité : la Suisse entend contribuer, par le dialogue et la restauration de la confiance, à la résolution des conflits, notamment dans les Balkans occidentaux et dans le Caucase du Sud. Elle soutient en outre des conventions visant à plus de transparence et des réformes des forces de sécurité.
  • Améliorer les conditions de vie des citoyens : la Suisse veut contribuer à ce que tous les Etats participants de l’OSCE s’acquittent pleinement de leurs engagements en matière de protection des droits de l’homme (thèmes-clés : prévention de la torture, droits de l’homme dans la lutte contre le terrorisme, élections libres et démocratiques, protection des défenseurs des droits de l’homme et respect des droits des membres de minorités nationales). Elle entend en outre contribuer à améliorer l’efficacité de la prévention et de la gestion des catastrophes naturelles.
  • Renforcer la capacité d’action de l’OSCE : la Suisse soutient le processus de réforme en cours destiné à permettre à l’OSCE de réagir plus rapidement et plus efficacement face aux crises, notamment grâce au développement de ses capacités de médiation. Pendant sa présidence, la Suisse tient également à impliquer la société civile et la jeunesse.


OSCE – Conseil ministériel 2014 à Bâle

En 2014, le Conseil ministériel aura lieu à Bâle début décembre, l’OSCE étant présidée par la Suisse, premier pays à assumer la présidence de l’organisation pour la deuxième fois (après 1996). Cette présidence permettra à la Suisse d’intensifier son engagement pour la stabilité en Europe, dans les régions limitrophes et dans le monde, et de réaliser ainsi l’un des objectifs stratégiques de sa politique extérieure. Nouveauté à signaler, la Suisse a élaboré un programme de travail commun avec la Serbie, qui présidera l’organisation en 2015. Cette succession de présidence coordonnée renforce la continuité du travail dans le cadre de l’OSCE. C’est néanmoins sous leur responsabilité exclusive que la Suisse, en 2014, puis la Serbie, en 2015, exerceront leur présidence respective.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-51233.html