Dissémination expérimentale de blé OGM autorisée par l’Office de l’environnement

Berne, 15.08.2013 - L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a autorisé l’université de Zurich à cultiver à titre expérimental en plein champ du blé dont la résistance à l’oïdium à été améliorée par modification génétique. Le requérant devra mettre en place une série de mesures pour garantir la sécurité et éviter la propagation de matériel génétiquement modifié hors de la surface d’expérimentation.

La demande de l'Institut de biologie végétale de l'université de Zurich a été déposée le 28 janvier 2013 auprès de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). Le but de la dissémination expérimentale est d'examiner comment des lignes de blé génétiquement modifiées pour résister à l'oïdium, maladie fongique, se comportent en plein champ ainsi que les effets de cette résistance. Ces essais viendront compléter les essais déjà effectués entre 2008 et 2010 dans le cadre du Programme National de Recherche PNR 59. Ils se dérouleront sur une durée maximum de cinq ans (de mars 2014 à mars 2018). La surface des parcelles sera précisée chaque année dans le cadre des informations détaillées fournies par le requérant à l'OFEV avant chaque période de plantation.

La demande remplissant les critères requis selon le droit suisse, l'OFEV a autorisé l'essai en fixant les mesures que le requérant devra prendre pour éviter que du matériel génétiquement modifié soit disséminé hors de la surface d'expérimentation. Ces conditions sont comparables à celles imposées aux précédentes expériences  réalisées en Suisse:

  • création d'un groupe d'accompagnement chargé de surveiller l'essai sur place et d'élaborer un rapport à l'intention de l'OFEV
  • présentation à l'OFEV, avant le début des essais, des plans d'intervention et des plans d'urgence à appliquer en cas d'événements extraordinaires ainsi qu'une planification détaillée pour chaque année de dissémination
  • application de différentes mesures de sécurité sur le site: clôtures, filet de protection contre les oiseaux; semis de couverture ne contenant pas de plantes génétiquement modifiés autour de la surface d'expérimentation, distance d'isolation avec les cultures de blé avoisinantes, périmètre de contrôle autour de l'essai;
  • application de mesures de sécurité lors du transport, de l'utilisation et de la destruction des plantes génétiquement modifiées;
  • surveillance des parcelles de test pendant et après la dissémination expérimentale;
  • établissement par le requérant d'un rapport scientifique sur les principaux résultats.
Les essais auront lieu sur le nouveau site protégé que le Parlement a attribué à la station fédérale de recherche agricole Agroscope Reckenholz (ZH).


Adresse pour l'envoi de questions

Section Médias OFEV
Téléphone: +41 58 462 90 00
Courriel: mediendienst@bafu.admin.ch



Auteur

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-49887.html