La Confédération approuve l’investissement préalable de Porta Alpina

Berne, 05.05.2006 - Le canton des Grisons a reçu de la Confédération l’autorisation de construire pour les investissements préalables du projet Porta Alpina Sedrun (PAS). La décision d'approbation des plans est liée à une série de charges que le canton doit exécuter au cours de la prochaine phase du projet.

L’idée Porta Alpina Sedrun (PAS) prévoit d’utiliser comme une halte le futur poste multifonctionnel de Sedrun dans le tunnel de base du Gothard. De là, les passagers prendront une galerie et un ascenseur pour rejoindre la localité de Sedrun, située 800 mètres plus haut, et la région du St-Gothard. Les coûts du projet s’élèvent à 50 millions de francs, dont le canton des Grisons prend 20 millions en charge.

Le Conseil fédéral et les Chambres fédérales avaient alloué en 2005 une contribution de 7,5 millions de francs pour les investissements préalables de PAS, estimés à 15 millions de francs. Cette somme permettra, pendant les travaux de percement en cours dans le tunnel de base, de réaliser les préparatifs nécessaires pour que la halte puisse être construite ultérieurement.

Les investissements préalables ont notamment pour objet d’agrandir les deux arrêts d'urgence Nord et Sud du poste multifonctionnel de Sedrun pour y aménager deux salles d'attente (d’une capacité de 240 personnes chacune). On prévoit également d’élargir les deux futurs quais de 2,44 à 4,00 mètres de largeur, ce qui exige une excavation supplémentaire dans le tunnel ferroviaire.

Le 15 septembre 2005, le canton des Grisons avait remis à l’OFT, autorité en charge de la procédure, la demande relative aux investissements préalables PAS. L’OFT a donc engagé une procédure d'approbation des plans simplifiée, régie par le droit ferroviaire. Par décision du 2 mai, le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC), représenté par l’Office fédéral des transports (OFT), a octroyé au canton l’approbation des plans assortie de charges.

Ces charges concernent entre autres divers dossiers de sécurité. De plus, il a été établi que la construction des investissements préalables ne devait pas retarder la réalisation du tunnel de base du Gothard. Le canton est tenu d’élaborer aussi rapidement que possible un régime d'exploitation détaillé indiquant le futur opérateur de PAS. Avant le début des travaux de construction, plusieurs conventions devront avoir été signées entre le canton des Grisons, la Confédération, AlpTransit Gotthard SA et le consortium chargé de la construction.

Le DETEC a approuvé le « projet de mise à l'enquête 1 » remis par le canton des Grisons. Les questions à régler concernant l’exploitation du PAS ainsi que les dossiers de sécurité nécessaires le seront au cours de la prochaine phase, le projet de mise à l'enquête 2. La Confédération, pour sa part, n’a pas encore pris de décision sur le financement du reste de la construction du projet PAS.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports OFT, Public Affairs, 031 322 36 43


Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-4987.html