Le Conseiller fédéral Alain Berset va ouvrir l’Assemblée mondiale de la santé à Genève

Berne, 16.05.2013 - Le conseiller fédéral Alain Berset prononcera lundi à Genève le discours d’ouverture de la 66e Assemblée mondiale de la Santé (AMS) de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). La place de la santé dans le futur agenda de développement durable, la lutte contre les maladies non transmissibles ainsi que le processus de réforme de l’OMS seront au centre des débats qui se tiennent entre le 20 et le 28 mai 2013. En marge de cette réunion, le chef du Département fédéral de l’intérieur (DFI) participera à des rencontres bilatérales avec d'autres ministres de la santé.

La séance plénière de l'AMS sera consacrée à la place de la santé dans le futur agenda de développement durable pour la période après 2015. Il s'agit du cadre de développement qui, en 2015, prendra le relais des Objectifs du Millénaire pour le développement adoptés en 2000.

La lutte contre les maladies non transmissibles, la santé mentale ainsi que la coordination et le financement de la recherche-développement s'agissant de médicaments contre des maladies qui affectent de manière disproportionnée les pays en développement figurent également à l'ordre du jour. Il s'agira par ailleurs de mettre sous toit deux documents importants dans le cadre du processus de réforme de l'OMS en cours depuis 2010: le Programme général de travail 2014-2019 et le budget programme 2014-2015 de l'Organisation.

La plupart des thèmes qui seront débattus ont déjà fait l'objet de discussions lors des dernières sessions du Conseil exécutif de l'OMS, dont la Suisse est membre de mai 2011 à mai 2014. La position suisse et les objectifs visés s'inscrivent dans le cadre de la politique extérieure en matière de santé, approuvée par le Conseil fédéral le 9 mars 2012.

En marge de sa participation à l'AMS, le conseiller fédéral Alain Berset signera, avec la directrice générale de l'OMS Margaret Chan et la directrice régionale de l'OMS Europe Zsuzsanna Jakab, la "Stratégie de coopération par pays" OMS-Suisse ("Country Cooperation Strategy"). Ce document permet de donner un cadre stratégique à la coopération entre l'OMS et la Suisse. Quatre domaines prioritaires y sont définis pour les années à venir: les maladies non transmissibles; les systèmes de santé, avec accent sur la question du personnel de santé; le renforcement de l'OMS dans le cadre de la gouvernance mondiale en matière de santé ainsi que la place de la Genève internationale dans ce contexte; la coopération entre l'OMS et la Suisse dans les pays prioritaires de la Direction du développement et de la coopération (DDC) en matière de santé.

L'Assemblée mondiale de la Santé est l'organe décisionnel suprême de l'OMS. Chaque année au mois de mai, les délégués représentant les Etats membres de l'OMS se réunissent à Genève pour statuer sur les orientations thématiques, financières et organisationnelles ainsi que pour examiner et définir les futurs programmes.


Adresse pour l'envoi de questions

Peter Lauener, porte-parole DFI, tél. 079 650 12 34


Auteur

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Secrétariat général DFI
http://www.edi.admin.ch

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-48888.html