Les grands projets ferroviaires ont bien progressé en 2012

Berne, 04.04.2013 - Comme les années précédentes, les grands projets ferroviaires en Suisse ont bien avancé en 2012. Les coûts prévisionnels et les délais sont restés constants pour la NLFA, le raccordement aux lignes à grande vitesse, le développement de l’infrastructure ferroviaire (ZEB) comme pour l’assainissement phonique du réseau ferroviaire. Selon les derniers rapports d’étape de l’Office fédéral des transports (OFT), le coup d’envoi en vue du déploiement de l’ETCS sur tout le réseau a été donné en juillet 2012.

Les coûts prévisionnels de la NLFA sont restés stables pour la cinquième année de suite. L’OFT les estime toujours à 18,7 milliards de francs (prix de 1998) ; le crédit d’engagement de 19,1 milliards de francs ne sera donc pas épuisé. Quant aux délais, ils n’ont pas changé au cours de la période sous revue. Les échéances restent les mêmes : le tunnel de base du Saint-Gothard devrait être mis en exploitation en décembre 2016 et celui du Ceneri en décembre 2019.

Le grand projet « Développement de l’infrastructure ferroviaire » (ZEB) a également maintenu son cap en 2012. En automne, le Conseil fédéral a approuvé la deuxième convention de mise en œuvre entre la Confédération et les CFF. Le but fixé pour ZEB est la réalisation de toutes les mesures au plus tard d’ici à 2030 ainsi qu’une mise en service progressive des offres entre 2025 et 2030. Les coûts prévisionnels de l’OFT se chiffrent toujours à 5,4 milliards de francs pour ce projet, somme couverte par le crédit d’engagement libéré à cet effet.

Progrès du raccordement aux lignes à grande vitesse et de l’assainissement phonique

Deux objectifs intermédiaires importants ont également pu être atteints en ce qui concerne le raccordement de la Suisse orientale et occidentale au réseau ferroviaire européen à haute performance (raccordement LGV) : les travaux du nouveau tunnel de Rosshäusern, d’une longueur de 2 km (sur la ligne Berne – Neuchâtel – Paris), ont démarré en avril et le deuxième tronçon à double voie a été mis en service à Jestetten sur le tronçon Bülach – Schaffhouse. Cette mesure permet désormais la cadence à la demi-heure du trafic des grandes lignes entre Zurich et Schaffhouse. Tous les projets, dont le coût total est estimé à 1,021 milliard de francs, devraient être achevés d’ici à 2020 au plus tard.

L’assainissement phonique du réseau ferroviaire progresse également selon le calendrier : malgré la croissance du trafic et grâce aux travaux réalisés depuis l’année 2000, plus de 120 000 riverains du rail sont désormais protégés de nuisances sonores dépassant les valeurs-limite. Par ailleurs, au cours de l’année sous revue, les propriétaires de wagons privés ont équipés 500 wagons de freins silencieux. A l’heure actuelle, c’est donc plus de la moitié du parc de véhicules privés qui est assainie, tandis que les wagons de CFF Cargo et de CFF Infrastructure sont déjà tous assainis. Quant aux parois antibruit érigées dans le cadre de la lutte contre le bruit, elles totalisaient une longueur de 184 km à la fin de 2012.

Déploiement de l’ETCS sur tout le réseau ferroviaire

En même temps que les rapports sur les projets liés au fonds de financement des projets d’infrastructure des transports publics (FTP), l’OFT a publié son rapport d’étape sur le système européen de contrôle de la marche des trains (European Train Control System, ETCS). L’ETCS Level 2 exploité sur le nouveau tronçon Mattstetten–Rothrist et dans les tunnels de base de la NLFA permet de réduire le distancement des trains tout en augmentant leur vitesse ainsi que la sécurité. C’est pourquoi l’OFT a décidé que l’ETCS Level 2 serait installé progressivement dès 2025 sur tout le territoire. Dans une phase transitoire, le dispositif d’arrêt automatique actuel (Signum, complété par ZUB) sera remplacé par l’ETCS Level 1 Limited Supervision (LS). Les travaux de rééquipement du réseau ont commencé en juillet 2012. Il est prévu de doter tout le réseau suisse à voie normale de l’ETCS Level 1 LS ou de l’ETCS Level 2 d’ici à 2018.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports
Service de presse
+41 (0)58 462 36 43
presse@bav.admin.ch



Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-48366.html