Usage de bombes à sous-munitions en Syrie – Prise de position du DFAE

Berne, 24.10.2012 - La Suisse condamne avec la plus grande fermeté l’usage de bombes à sous-munitions par les forces gouvernementales syriennes.

Selon les derniers rapports de Human Rights Watch dont le dernier a été publié le 23 octobre 2012, les forces gouvernementales syriennes font usage depuis plusieurs semaines de bombes à sous-munitions. Plusieurs villes et villages, se trouvant dans cinq gouvernorats du pays, ont été frappés par des bombes à sous-munitions. La Suisse condamne avec la plus grande fermeté l’usage de ces bombes dans le cadre de la crise syrienne qui provoque de graves et durables conséquences humanitaires pour la population civile. La Suisse appelle les autorités syriennes à cesser immédiatement le recours à celles-ci.
 
La Suisse est extrêmement préoccupée par les nombreuses allégations graves de violations du droit international humanitaire et appelle toutes les parties au conflit au plein respect de leurs obligations. Il est urgent que les violences et les violations cessent et que les acteurs humanitaires puissent avoir accès à la population civile qui subit de plein fouet les conséquences de ce conflit armé qui se prolonge.
 
La Suisse s’engage depuis plusieurs années à restreindre ou interdire l’utilisation d’armes aux effets humanitaires graves. Dans cette optique le Conseil fédéral a ratifié le 17 juillet 2012 la Convention sur les armes à sous-munitions (Convention on Cluster Munitions, CCM). Cette Convention établit le principe d’une interdiction complète des armes à sous-munitions.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-46447.html