Nouvelle politique énergétique:mesures d’encouragement en faveur de la recherche

Berne, 17.10.2012 - Avec son message relatif à un plan d’action «Recherche énergétique suisse coordonnée», le Conseil fédéral propose d’affecter 202 millions de francs au renforcement de la recherche et de l’innovation dans le domaine énergétique pendant les années 2013–2016. Il s’agit de moyens supplémentaires pour 142 millions de francs, tandis que 60 millions de francs sont affectés au plan d’action sur le plafond de dépenses du domaine des EPF récemment adopté par le Parlement. Le plan d’action vise le long terme (horizon 2020) et est axé sur les objectifs de la Stratégie énergétique 2050.

Les mesures proposées sont limitées à la période 2013-2016. Elles comportent l'affectation de 60 millions de francs au développement de la recherche et à la mise en place et l'exploitation d'infrastructures de recherche nécessaires dans le domaine des EPF. Elles prévoient par ailleurs d'allouer 118 millions de francs au programme d'encouragement «Energie», mis en œuvre par la Commission pour la technologie et l'innovation (CTI) en coordination avec le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). La participation de partenaires industriels y est notamment prévue. Enfin, il est proposé d'allouer 24 millions de francs au programme d'encouragement de la relève «Energie» du FNS.

La décision du Conseil fédéral du 25 mai 2011 concernant la sortie du nucléaire exige une amélioration de l'efficacité énergétique et l'augmentation de la production d'énergie renouvelable. Le développement de compétences scientifiques supplémentaires est une condition essentielle du virage énergétique. L'encouragement de la relève devrait en outre contribuer à combler la pénurie de personnel et de relève scientifique en mathématiques, informatique, sciences naturelles et technique (domaine MINT).

Ces mesures comprennent la mise en place et l'exploitation de réseaux de recherche (pôles de compétence) dans les hautes écoles, l'encouragement ciblé de projets et de la relève nécessaire au développement visé des capacités de recherche énergétique. Le plan d'action sera mis en œuvre par les EPF, les universités et les hautes écoles spécialisées associées aux pôles de compétence, également tenues de participer au financement des coûts par des fonds propres, ainsi que par les entreprises participant à l'encouragement de projets de la CTI. Les crédits fédéraux affectés à la CTI et au FNS seront utilisés exclusivement sur une base compétitive selon les critères de qualité éprouvés. D'ici 2020, sept pôles de compétence en forme de réseaux interuniversitaires seront constitués dans les champs de recherche prioritaires suivants:

  • Efficacité énergétique
  • Réseaux et composants, systèmes énergétiques
  • Stockage
  • Mise à disposition de courant
  • Economie, environnement, droit, comportement
  • Concepts, processus et composants efficaces dans les transports et l'industrie
  • Biomasse

A ce titre, un total de 30 nouveaux groupes de recherche avec des nouvelles chaires à la clé seront créés d'ici 2020 dans les hautes écoles associées aux pôles de compétence.


Adresse pour l'envoi de questions

Gregor Haefliger
Secrétariat d’Etat à l’éducation et à la recherche
Chef du domaine Recherche nationale
T 031 322 96 76
gregor.haefliger@sbf.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche (SER) - dès le 1.1.2013 SEFRI
http://www.sbf.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-46346.html