« Vous ne pourrez pas lui cacher éternellement. Les infections sexuellement transmissibles : parlez-en. »

Berne, 12.10.2012 - C'est le message choisi par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), l'Aide suisse contre le sida (ASS) et la fondation Santé Sexuelle Suisse (SGS) pour le lancement du nouveau volet de la campagne LOVE LIFE. Les personnes atteintes d'infections sexuellement transmissibles sont incitées à informer leurs partenaires de leur diagnostic, même si cela n'est pas toujours facile.

L'information du partenaire constitue le thème de l'actuelle campagne LOVE LIFE de l'OFSP, menée en collaboration avec l'ASS et la SGS. Les slogans « Vous ne pourrez pas lui cacher éternellement... » et « Peu importe comment, mais dites-le... » incitent les gens atteints d'infections sexuellement transmissibles à informer leurs partenaires sur le diagnostic. Ainsi, ces derniers peuvent aussi se faire dépister et traiter le cas échéant. Car, même si elles sont imperceptibles, les infections sexuellement transmissibles peuvent avoir de graves conséquences pour la santé. Et même si aucun symptôme n'est constaté, il est possible de transmettre l'infection.

La campagne s'adresse à la population sexuellement active, mais aussi aux personnes concernées et aux spécialistes. A l'aide de spots TV et d'affiches dans les transports publics, elle sensibilise la population à l'importance d'informer son partenaire. Le site Internet www.check-your-lovelife.ch donne des idées sur la manière d'aborder la question. On y propose par ailleurs des possibilités d'informer sous forme de SMS, de courriels et de lettres, pour les cas où il n'est pas possible d'en parler de vive voix.

25 ans de prévention du VIH et du sida

Voilà 25 ans, l'OFSP et l'Aide suisse contre le sida ont institué la campagne STOP SIDA et traité depuis, chaque année, de nouveaux aspects de la thématique. Les messages ont toujours été adaptés à l'esprit du temps et aux dernières connaissances scientifiques. Ainsi, la première campagne STOP SIDA (1987–2004) est devenue LOVE LIFE STOP SIDA (2005–2010) puis LOVE LIFE (depuis 2011). La campagne, focalisée à l'origine uniquement sur le VIH et le sida, aborde aujourd'hui aussi d'autres infections sexuellement transmissibles.

La Suisse est le seul pays qui, depuis 1987, informe la population chaque année au moyen d'une campagne sur le VIH et le sida en rappelant les règles du Safer Sex :
1. Pénétration – toujours avec une capote.
2. Pas de sperme ni de sang dans la bouche
3. Démangeaison, brûlure, écoulement ? Parlez-en à votre médecin.

La campagne ne s'adresse pas seulement aux jeunes et aux jeunes adultes. En effet, ceux-ci se protègent bien à l'aide de préservatifs, comme l'a montré par exemple l'étude Health Behavior in School-Age Children (HBSC). Par contre, les personnes un peu moins jeunes sous-estiment souvent le risque d'une contamination et font moins attention. Elles constituent donc un important groupe-cible de la campagne de cette année.


Adresse pour l'envoi de questions

OFSP, service de presse, tél. 058 462 95 05



Auteur

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-46303.html