La Suisse participe à la construction du plus puissant télescope du monde

Berne, 09.05.2012 - Le Conseil fédéral a donné le feu vert à la participation sans restriction de la Suisse à la construction et au financement du télescope européen extrêmement large E-ELT (European Extremely Large Telescope) de l’Organisation européenne pour la recherche en astronomie ESO. La prise en charge de 5 % des coûts de construction donnera aux scientifiques suisses un libre accès à cette infrastructure de pointe pour la recherche astronomique terrestre. Pour permettre à l’Europe de conserver sa place de leader dans ce domaine, l’ESO a présenté l’E-ELT, un concept révolutionnaire de grand télescope de la classe des 40 mètres dont la performance dépassera de plusieurs niveaux celle de tous les télescopes actuels.

Fondée en 1962, l’Observatoire européen austral ESO est devenu en cinquante ans la principale organisation européenne pour la recherche astronomique et l’observatoire produisant le plus de données scientifiques au monde. Grâce à ses télescopes et instruments répartis sur trois sites dans les Andes chiliennes, l’ESO offre des conditions d’observation optimales pour la recherche astronomique de pointe. L’organisation est financée par quinze Etats membres, dont la Suisse. 

Après une phase de planification de plusieurs années, l’ESO a présenté en décembre 2011 une proposition concrète pour la construction d’un télescope extrêmement large doté d’un miroir de près 40 mètres de diamètre. L’optique repose sur un concept novateur qui consiste à réfléchir la lumière dans cinq miroirs, pour une qualité d’image exceptionnelle. C’est le site de Cerro Armazones, un sommet de 3060 m situé dans le désert d’Atacama, au Chili, qui a été choisi pour le télescope, à quelque 130 km au sud de la ville d’Antofagasta. 

Différents comités internationaux ont confirmé la faisabilité technique du concept et ont estimé que le télescope pourra être réalisé avec un budget de 1,3 milliard de francs sur une période de construction de onze ans. La Suisse participe à hauteur de 5 % aux coûts de construction. La décision finale relative à la construction et au financement du projet est prévue lors de la séance du Conseil de l’ESO de juin 2012. 


Adresse pour l'envoi de questions

Martin Steinacher
Secrétariat d’Etat à l’éducation et à la recherche SER
Chef suppléant du domaine
Coopération multilatérale de recherche
Tél. +41 31 324 23 82
Mobile +41 79 560 87 19


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche (SER) - dès le 1.1.2013 SEFRI
http://www.sbf.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-44478.html