Année record pour le trafic de marchandises à travers les Alpes

Berne, 16.03.2012 - Le trafic de marchandises à travers les Alpes a continué de progresser en 2011. Le rail a transporté 25,6 millions de tonnes de biens, un chiffre sans précédent pour ce secteur. Au total, le fret ferroviaire et le fret routier transalpins ont, pour la première fois, acheminé plus de 40 millions de tonnes de marchandises. Ceci malgré le net ralentissement enregistré au cours du deuxième semestre en raison des difficultés conjoncturelles en Europe. Sur l’ensemble de l’année 2011, le nombre de camions traversant les Alpes est resté stable. Le rail a de nouveau amélioré sa part modale, à 63,9%.

Les quantités acheminées à travers les Alpes suisses restent à un haut niveau : elles ont atteint l’an passé 40,1 millions de tonnes nettes au total (+4,4% par rapport à 2010), dont 25,6 millions (+ 6,5%) ont été transportées sur le rail et près de 14,5 millions sur la route (+ 0,9%). Le record de 2008, l’année d’avant la crise, est ainsi dépassé, et la barre des 40 millions de tonnes nettes franchie pour la première fois.

S’agissant du fret routier, les courses à travers les Alpes ont été stables sur l’ensemble de l’année (+0,1% à 1,258 million de camions). Le nombre des poids lourds a augmenté de 4,3% au premier semestre 2011, avant de reculer de 3,9% au deuxième. Ce revirement est dû aux difficultés financière en Europe, avant tout en Italie qui est le principal pays de destination et de départ du transit de marchandises via la Suisse.

Le chiffre de 1,258 million de courses transalpines demeure largement supérieur à l’objectif fixé dans la loi sur le transfert du transport de marchandises, à savoir 650’000 courses par année d’ici 2018. Il reste également nettement au-dessus de l'objectif intermédiaire de 1 million de courses avant la fin de 2011. C’est pourquoi le Conseil fédéral, conformément à la loi, a annoncé des mesures supplémentaires lors de la publication en décembre dernier du rapport sur le transfert. Ce rapport est en train d’être examiné par les commissions parlementaires.

La progression du fret ferroviaire a aussi été freinée pendant la seconde moitié de 2011, mais de manière moins marquée que dans le fret routier. Les transports de marchandises par train ont augmenté de 12,7% durant le premier semestre, puis de 0,5% les six mois suivants.

Comme en 2010, le transport combiné non accompagné (TCN) a enregistré la croissance la plus forte (+7,3% pour l’ensemble de 2011). Cela a permis à ce secteur d’obtenir une part de marché historique de 39,8%. Malgré un mieux au premier semestre, les quantités de marchandises transportées par wagons isolés sont toujours à un niveau inférieur à celui d’avant la crise économique de  2009. La chaussée roulante a reculé au deuxième semestre 2011 (- 2,4%).

L’incendie dans le tunnel ferroviaire du Simplon en juin 2011 n’a pas empêché une nette hausse du TCN sur cet axe (+26,5%), tandis que ce mode de transport a baissé au Gothard par rapport à l’année précédente (-3,5%).


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports
Service de presse
+41 (0)58 462 36 43
presse@bav.admin.ch



Auteur

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-43795.html