Autorisation de construire pour la centrale d’Eglisau

Berne, 27.12.2011 - D’entente avec les autorités du Land de Bade-Wurtemberg, le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) a octroyé l’autorisation de construire pour l’extension de la centrale frontalière d’Eglisau. La centrale peut ainsi augmenter sa production de quelque 25%. Les importantes mesures environnementales prises parallèlement permettront d’améliorer durablement la situation écologique globale du Haut-Rhin.

Depuis 1920 la centrale frontalière d'Eglisau-Glattfelden, classée monument historique, exploite la force hydraulique du Haut-Rhin entre l'embouchure de la Thur et de la Glatt pour produire de l'électricité. En décembre 1998, d'entente avec le Land de Bade-Wurtemberg, la Suisse a octroyé une nouvelle concession valable jusqu'en 2046 (voir communiqué du 17.12.1998) à la société Eglisau-Glattfelden AG (KWE). Cette concession est liée à l'obligation, pour la centrale, de procéder à des aménagements (augmentation du débit utilisable de 400 à 500 mètres cubes par seconde (m3/s)) et de prendre des mesures de compensation écologiques.

Les mesures de développement de la salle des machines, prévues par la KWE, n'ont fait l'objet d'aucune opposition. C'est pourquoi la Confédération a octroyé en décembre 2005 le droit de commencer les travaux de manière anticipée, sous réserve que la production de la centrale soit augmentée seulement une fois l'autorisation de construire entrée en force.

Les travaux d'extension ont depuis lors bien avancé. Plusieurs turbines Kaplan, nouvellement installées pour répondre au débit utilisable de 500 m3/s, sont déjà en service. Dès que l'autorisation de construire octroyée sera exécutoire, la centrale sera autorisée à turbiner un débit dès lors rehaussé de 100 m3/s. La puissance de la centrale augmente ainsi de 37% (désormais 43 mégawatt) et la production annuelle de 25% (désormais 306 millions de kilowattheures). Cette augmentation correspond à 10% de la production annuelle de la centrale nucléaire de Mühleberg.

Le Land de Bade-Wurtemberg et les cantons concernés d'Argovie, de Schaffhouse et de Zurich ont expressément approuvé l'autorisation de construire; des solutions concertées ont pu être trouvées en ce qui concerne les oppositions contre la planification de la réalisation des mesures environnementales.

La réactivation du charriage interrompu par la centrale d'Eglisau passera par un projet d'adjonction et de transfert de gravier. Convenu par le Land de Bade-Wurtemberg et la Suisse, ce projet prévoit tout d'abord la création d'importants amas, consolidés chaque année, ainsi que le déplacement de matériaux - des opérations dont le suivi sera assuré par un programme conséquent. De plus, les mesures déjà définies dans le cadre de l'octroi de la concession prévoient notamment l'assainissement ou l'extension des rives et des zones de faible profondeur ainsi que le contrôle de l'érosion des rives. De plus, le passage des poissons doit être amélioré sur les deux rives (construction d'un ascenseur à poissons dans l'écluse, amélioration de la passe à poissons vers la centrale).

Info-Box

Le concept global de réactivation du charriage dans le Haut-Rhin accorde une part décisive aux mesures prises à la centrale d'Eglisau. En amont de l'usine, un important apport de sédiments, nécessaire pour le tout le Haut-Rhin, s'effectue par la Thur. En raison de la faible vitesse d'écoulement dans la retenue de la centrale d'Eglisau, le transport naturel des matériaux charriés est interrompu, les sédiments se déposent et viennent à manquer en aval. Ces effets négatifs sont largement atténués par le projet d'adjonction et de déplacement de gravier.


Adresse pour l'envoi de questions

Sabine Hirsbrunner, porte parole de l’OFEN, tél. 031 325 33 02



Auteur

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-42845.html