La Suisse participe à l’infrastructure européenne de bioinformatique en sciences de la vie ELIXIR

Berne, 19.10.2011 - Le Conseil fédéral a donné son feu vert à la signature du Protocole d’accord concer-nant la construction et le fonctionnement de l’infrastructure européenne dans le do-maine des sciences de la vie destinée à l’information biologique ELIXIR (European Life Sciences Infrastructure for Biological Information), assurant ainsi une participation active de la Suisse à la conception de ce vaste projet. La future infrastructure aura pour but de mettre en réseau les bases de données les plus complètes du monde au service d’innombrables champs de recherche. Le secrétaire d’Etat à l’éducation et à la recherche, Mauro Dell’Ambrogio, a reçu les pleins pouvoirs du Conseil fédéral pour signer le Memorandum of Understanding au nom de la Suisse.

La communauté des sciences de la vie produit un volume croissant de données qui doivent être collectées, stockées, analysées et mises à disposition des chercheurs dans le monde entier. Alors que l’on s’attend pour les dix années à venir à une augmentation exponentielle de la production de données du fait de l’émergence de nouvelles technologies telles que le séquençage d’ADN de nouvelle génération, le besoin d’une coordination internationale pour gérer les données biologiques et les traiter afin de répondre à des questionnements médicaux et sociétaux cruciaux se fait de plus en plus pressant. ELIXIR est une initiative paneu-ropéenne visant à la mise en place d’une infrastructure bioinformatique viable à long terme en Europe.

ELIXIR sera constitué d’une station centrale hébergée par l’Institut européen de bioinforma-tique (IEB) à Hinxton, Royaume-Uni, qui est une filiale du Laboratoire européen de biologie moléculaire (LEBM), et d’entités scientifiques nationales (les «nœuds») réparties dans des centres d’excellence des pays européens participant au réseau. La Suisse a décidé de pren-dre part à l’initiative et de signer le Protocole d’accord, qui ouvre la voie à des négociations en vue d’établir un accord de consortium international qui règlera la coopération relative à la construction et à l’exploitation d’ELIXIR. L’Institut suisse de bioinformatique (ISB) sera le nœud national suisse.

L’ISB s’est positionné comme un contributeur majeur aux sciences de la vie en créant et en proposant à la communauté scientifique des outils mondialement reconnus tels que les bases de données UniProtKB/Swiss-Prot ou STRING ou le serveur SWISS-MODEL, dont les structures reflètent toutes les mêmes valeurs de coordination dans la recherche et d’efforts dans la formation qui sont au diapason avec les missions d’ELIXIR. Grâce au soutien de la Confédération dont l’ISB a bénéficié dès sa création en 1998, la Suisse dispose déjà d’une solide infrastructure bioinformatique et d’une expertise qui la positionnent indubitablement comme un acteur majeur dans cet ambitieux projet.
L’Institut suisse de bioinformatique est une fondation universitaire sans but lucratif reconnue d’utilité publique. Il fédère des activités de bioinformatique à travers toute la Suisse. Sa mis-sion est double: d’une part, mettre à disposition de la communauté des chercheurs en scien-ces de la vie des ressources bioinformatiques de classe mondiale essentielles à des domai-nes clés tels que la génomique, la protéomique et la biologie systémique; d’autre part, piloter et coordonner le champ de la bioinformatique en Suisse. Il a une longue tradition dans le dé-veloppement de logiciels de pointe et de bases de données minutieusement annotées desti-nées à la communauté des chercheurs en sciences de la vie. L’ISB fédère 31 groupes de re-cherche et de services de renommée mondiale qui regroupent plus de 450 chercheurs dans les domaines de la protéomique, de la transcriptomique et de la génomique, de la biologie systémique, de la bioinformatique structurale, de la bioinformatique évolutionnaire, de la mo-délisation, de l’imagerie, de la biophysique et de la génétique des populations à Bâle, Berne, Fribourg, Genève, Lausanne et Zurich. L’expertise de l’ISB est largement appréciée et des chercheurs du monde entier font appel à ses services.


Adresse pour l'envoi de questions

Isabella Beretta
Secrétariat d’Etat à l’éducation et à la recherche SER Conseillère scientifique
Coopération multilatérale de recherche
T +41 31 322 84 17

Prof. Ron Appel
SIB, Swiss Institute of Bioinformatics
T +41 21 692 40 51


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche (SER) - dès le 1.1.2013 SEFRI
http://www.sbf.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-41825.html