Stratégie Climat pour l'agriculture

Berne, 31.05.2011 - Le changement climatique est à la fois un défi et une chance pour l'agriculture suisse. S'y adapter et en même temps réduire les émissions des gaz à effet de serre est un processus à long terme nécessitant un effort de tous les acteurs autour de l'agriculture et de la filière alimentaire. La stratégie climatique de l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) leur servira de base pour s'engager en vue des objectifs ambitieux.

La Stratégie Climat l'agriculture présente une vue d'ensemble des relations entre climat et agriculture, indique les défis et les chances à venir et en déduit les mesures permettant d'atteindre les objectifs en la matière. Elle comprend les deux aspects: adaptation au changement climatique et prévention des émissions. La stratégie a été élaborée avec un large soutien des associations, de la recherche, de la vulgarisation, des associations et de l'administration. Elle met l'accent sur la production agricole. Cependant, les secteurs situés en amont et en aval ainsi que la consommation des denrées alimentaire sont prises en considération, comme il se doit dans une approche globale.

L'objectif majeur de la Stratégie Climati pour l'agriculture a plusieurs dimensions : il faut simultanément augmenter la production et réduire les émissions. Ainsi, les émissions de l'agriculture doivent baisser d'au moins un tiers d'ici à 2050. En combinaison avec une évolution correspondante des schémas de consommation, la réduction des émissions dans l'agriculture et l'alimentation doit même atteindre deux tiers. Ce but est amitieux, mais réaliste à long terme. Découlant de l'objectif des deux degrés poursuivi par la communauté internationale, il comprend l'aspect de la sécurité alimentaire. L'agriculture et la filière alimentaire contribuent ainsi à une société durable.

Le défi du changement climatique requiert une adaptation de certaines pratiques et procédés agronomiques. Cependant, des changements s'imposent aussi dans l'industrie, le commerce et le comportement de consommation. Un grand engagement de tous les acteurs autour de l'agriculture et de la filière alimentaire s'impose à cette fin. Il existe de multiples champs d'action. Ainsi, il convient de trouver des possibilités d'atténuer l'impact des événements extrêmes et d'améliorer l'efficience dans les domaines tels que l'organisation du territoire, la gestion des troupeaux, la composition des aliments pour animaux, l'utilisation des engrais, les systèmes de culture, le travail du sol et l'utilisation de l'énergie.

La Stratégie Climat représente le point de départ, offre un cadre et sert de repère d'orientation en vue des mesures à prendre. Les bases scientifiques nécessaires doivent être mises à disposition pour que les acteurs puissent prendre à temps des décisions avisées. En outre, les conditions-cadre juridiques adéquates sont indispensables à la mise en œuvre des mesures dans la pratique. La Politique agricole 2014-2017 propose des modifications allant dans cette direction dans les domaines des paiements directs, de la production et des ventes, de la protection du paysage cultivé et du bail à ferme. Enfin, il est prévu de promouvoir les échanges et la collaboration entre acteurs dans le cadre de projets d'adaptation au changement climatique et d'amélioration de la protection du climat. Une manifestation de lancement aura lieu en automne pour mobiliser les forces de tous les partenaires de l'agriculture afin de mettre en œuvre la stratégie.


Adresse pour l'envoi de questions

Dominique Kohli, sous-directeur, unité de direction Stratégie et évaluation,
tél. 031 322 25 87



Auteur

Office fédéral de l'agriculture
http://www.blw.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-39415.html