Transports publics à nouveau très sûrs l’an passé

Berne, 19.04.2011 - Les transports publics ont à nouveau été très sûrs l’an dernier. C’est ce que montre le rapport sur la sécurité 2010 de l’Office fédéral des transports (OFT). Le nombre de personnes tuées dans des accidents ferroviaires n’a jamais été aussi bas. Un événement marquant a été l’accident du « Glacier Express » à Fiesch, qui a causé la mort d’une touriste japonaise et blessé 42 autres voyageurs.

L’an dernier, les accidents des transports publics ont entraîné la mort de 26 personnes. Le nombre de morts dus à des accidents des chemins de fer (20) n’a jamais été aussi bas. Cinq personnes ont perdu la vie dans des accidents de tram et une personne est décédée dans un accident de bus. Le nombre d’accidents graves (événements avec morts, blessés graves ou dégâts matériels considérables) s’est maintenu au niveau de l’année précédente (222), tandis que le nombre de blessés graves a légèrement augmenté (161 contre 146 l’année précédente). Fait particulièrement tragique : le déraillement d’un train du « Glacier Express » de la Matterhorn Gotthard Bahn qui a causé la mort d’une passagère japonaise. 42 autres passagers ont été blessés, dont une partie grièvement Dans l’ensemble, les accidents mortels sont restés très rares, comme au cours des années précédentes. La plupart des décès s’expliquent par le fait que les victimes ont traversé des voies ferrées ou de tram de manière non autorisée ou imprudente.

Au cours de l’année sous revue, l’OFT a poursuivi ses nombreux efforts visant à maintenir la sécurité à un niveau élevé et à l’augmenter là où cela est nécessaire et réalisable à des coûts raisonnables. Il a ainsi renforcé le contrôle des trains de marchandises. Il a également mis à jour de nombreuses lois, ordonnance et prescriptions, et examiné des projets de construction et des véhicules sous l’angle des facteurs déterminants pour la sécurité. L’OFT a ordonné la cessation de l’exploitation d’une remontée mécanique. Dans un autre cas, ses contrôles ont incité les exploitants à fermer définitivement l’ installation en question. En 2010, l’OFT a déposé plusieurs plaintes pénales à l’encontre d’entreprises de transport et il a retiré le permis à quatre conducteurs de véhicules moteurs.

En matière de sécurité des transports publics, la Suisse fait partie des pays européens les plus avancés. Si l’on considère une plus longue période, le nombre d’accidents et de victimes du transport ferroviaire par kilomètre parcouru en Suisse a nettement diminué ; il atteint désormais le quart des chiffres enregistrés il y a 20 ans.

Le rapport sur la sécurité 2010 de l’OFT a été révisé quant à sa forme et à sa présentation, mais les données ont été recueillies selon les mêmes critères que les années précédentes afin que les chiffres restent comparables et que l’évolution de la sécurité soit documentée clairement.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports OFT, Information 031 322 36 43



Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-38684.html