Cyberadministration suisse: pilotage renforcé et collaboration améliorée

Berne, 07.03.2011 - Lors de sa séance d'aujourd'hui, le comité de pilotage de la cyberadministration suisse a défini des axes stratégiques destinés à donner un nouvel élan à la cyberadministration en Suisse. Il exige notamment un pilotage encore renforcé, une concentration sur des projets sélectionnés et une meilleure collaboration à tous les échelons institutionnels de la Confédération. Ces axes stratégiques constituent la base du renouvellement de la convention-cadre en matière de cyberadministration en Suisse.

Conclue en 2007 entre la Confédération et les cantons, la convention-cadre de droit public concernant la collaboration en matière de cyberadministration en Suisse est valable jusqu'à fin 2011. Afin d'assurer la continuité et la mise en œuvre de la stratégie suisse en matière de cyberadministration, le comité de pilotage a, lors de sa séance du 4 novembre 2010, chargé la direction opérationnelle Cyberadministration suisse de préparer le renouvellement de la convention-cadre avec le concours des principaux acteurs de la cyberadministration suisse. Pour le comité de pilotage, il s'agit d'accélérer la réalisation de la cyberadministration et de renforcer le rôle dirigeant de la Confédération, sans pour autant libérer les cantons de leur responsabilité en ce qui concerne la mise en œuvre.

Renouvellement de la convention-cadre

Pour préparer la nouvelle convention-cadre, la direction opérationnelle a, au début de cette année, mis en place différents ateliers avec des acteurs intéressés de la cyberadministration. Ces ateliers ont permis d'identifier les champs d'action suivants: renforcement du rôle du comité de pilotage, concentration sur une sélection de projets, collaboration plus étroite au niveau fédéral, standardisation accrue et base financière commune.

Futurs axes stratégiques

Sur la base de ces champs d'action, le comité de pilotage a défini aujourd'hui les axes stratégiques destinés à donner un nouvel élan à la cyberadministration en Suisse. Ces axes peuvent être formulés de la manière suivante:

  • Un plan d'action se concentre sur cinq à huit projets prioritaires.
  • Une carte géographique donne une vue d'ensemble des projets de cyberadministration en Suisse.
  • Le comité de pilotage exerce une influence accrue sur l'adoption et la mise en œuvre de normes.
  • Des conditions-cadres contraignantes sont définies pour la mise en œuvre des projets prioritaires.
  • Le comité de pilotage donne des recommandations concernant des thèmes généraux.
  • Les communes seront impliquées encore davantage par le biais des cantons.
  • Une base financière commune sera créée pour la cyberadministration suisse.

Dans un deuxième temps, la direction opérationnelle Cyberadministration Suisse concrétisera ces axes stratégiques dans un projet de nouvelle convention-cadre, en collaboration avec le secrétariat de la Conférence des gouvernements cantonaux. Les offices fédéraux, les cantons et d'autres organisations telles que les associations de communes auront ensuite la possibilité de s'exprimer lors d'une consultation sur le projet. En automne, la convention-cadre révisée sera soumise pour approbation à la Conférence des gouvernements cantonaux et au Conseil fédéral.

Passer à la vitesse supérieure

Le fait que, selon le rapport d'évaluation comparative 2010 sur la cyberadministration en Europe, la Suisse a amélioré sa position par rapport aux années précédentes prouve les progrès enregistrés dans la mise en œuvre du programme de cyberadministration dans notre pays. La nouvelle convention-cadre donnera un nouvel élan à la cyberadministration suisse.


Adresse pour l'envoi de questions

Stephan Röthlisberger, direction opérationnelle Cyberadministration suisse, tél. 031 324 79 10


Auteur

Département fédéral des finances
http://www.dff.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-37988.html