La Suisse annonce sa candidature au Conseil de sécurité de l’ONU pour 2023/24

Berne, 12.01.2011 - Le Conseil fédéral a décidé aujourd’hui d’inscrire la Suisse sur la liste des candidats du GEOA (Groupe des Etats d’Europe occidentale et autres) pour un siège non permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies en 2023/2024. Un siège au Conseil de sécurité permettrait à la Suisse d’accéder à un instrument supplémentaire pour la défense de ses intérêts et la réalisation de ses objectifs de politique extérieure. La décision du Conseil fédéral a été précédée par une consultation approfondie des Commissions de politique extérieure.

Lors de sa réunion d’aujourd’hui, le Conseil fédéral a décidé d’inscrire la candidature de la Suisse pour un siège non permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies en 2023/2024. La Suisse fait partie du GEOA (Groupe des Etats d’Europe occidentale et autres) qui a droit tous les deux ans à deux sièges non permanents au Conseil de sécurité. La prochaine échéance pour laquelle les deux sièges non permanents à pourvoir ne font pas l’objet de candidatures d’autres pays est celle de 2023/2024. Les élections auront lieu en 2022. 

Un siège au Conseil de sécurité offrirait à la Suisse un tremplin pour la défense de ses intérêts dans le domaine de la promotion de la paix et lui permettrait de souligner son rôle de médiateur et de bâtisseur de ponts entre les pays. Les contacts internationaux ainsi que la mise en place de réseaux et leur entretien s’en trouveraient facilités. La Suisse pourrait ainsi montrer sa disposition à assumer des responsabilités globales et renforcerait sa position dans le monde. Un siège au Conseil de sécurité 21 ans après l’entrée de la Suisse à l’ONU serait une conséquence logique de l’action déployée par la Suisse et du profil qu’elle a développé au sein de l’ONU.

Le Conseil fédéral est de l’avis qu’un siège au Conseil de sécurité est compatible avec la neutralité et les bons offices de la Suisse. L’objectif fondamental de l’ONU est de « préserver les générations futures du fléau de la guerre », comme l’indique le préambule de la Charte dans sa première phrase. Ceci coïncide avec la mission assignée par la Constitution fédérale de s’engager en faveur d’un ordre international juste et pacifique. Au sein des deux Commissions de politique extérieure, avec lesquelles les implications d’une éventuelle candidature à moyen terme ont été débattues de manière approfondie, une majorité des membres soutient une candidature de la Suisse.

Contact / Questions :
Ambassadeur Alexander Fasel, chef de la Division politique III du DFAE,
tél. +41 79 540 89 42 


Adresse pour l'envoi de questions

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/recent/media.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-37154.html