Contournement de Lucerne : lancement du projet général

Berne, 24.06.2010 - En raison de la nécessité de garantir la praticabilité future de la route nationale dans la région de Lucerne, le Conseil fédéral a intégré le projet de contournement de cette ville dans le module 3 du programme d’élimination des goulets d’étranglement du réseau des routes nationales. La planification du projet doit être poursuivie d’ici à 2013, année de la prochaine mise à jour du programme et du réexamen des projets. C’est dans ce contexte que l’Office fédéral des routes (OFROU) lance maintenant le projet général de contournement de Lucerne.

A l’avenir aussi, il faudra pouvoir satisfaire au mieux les besoins du trafic sur le réseau de transports national, urbain et régional de Lucerne. C’est pour apporter une contribution essentielle à cette fin que la Confédération et le canton ont examiné ensemble, dans le cadre d’études de planification complètes, divers tracés en vue de l’extension du réseau des routes nationales dans la région lucernoise.

La meilleure solution esquissée dans ce cadre est celle d’un contournement court, d’une longueur d’environ 4,5 km, au moyen d’un tunnel à deux tubes, dotés chacun de deux voies de circulation. Le passage du tunnel sous la Reuss est également prévu entre l’échangeur de Rotsee, au nord, et la jonction de Lucerne-Kriens, au sud. Cette option est maintenant précisée dans le cadre d’un projet général, qui traite aussi d’un élargissement à six voies réalisé au nord de Lucerne entre l’échangeur de Rotsee et la jonction de Buchrain, et d’un prolongement du contournement au sud au moyen d’une troisième voie de circulation entre l’échangeur de Lopper et la jonction de Horw (en direction du nord). Le projet général devra notamment présenter en détail la faisabilité des aménagements envisagés, leur impact sur l’environnement et leurs coûts. Une fois terminé, il sera soumis au Conseil fédéral pour approbation. 

Le lancement du projet général de contournement de Lucerne et d’aménagement de la route nationale au nord et au sud ne signifie pas que des décisions définitives ont été prises sur le sujet. Les mesures de contournement et d’élargissement au nord, qui représentent un volume d’investissements de quelque 1,7 milliard de francs, font partie intégrante du module 3 du programme d’élimination des goulets d’étranglement, programme pour lequel les Chambres fédérales ont libéré 5,5 milliards de francs dans le cadre du fonds d’infrastructure.

S’ils sont certes pertinents et nécessaires, les projets intégrés dans le module 3 ne doivent pas, dans la situation actuelle, être financés par les 5,5 milliards mentionnés. Leur planification et celle des projets du module 2 sera poursuivie d’ici au prochain message relatif au programme d’élimination des goulets d’étranglement. Dans le cadre du deuxième message, qui devrait être élaboré pour fin 2013, le Conseil fédéral réexaminera la hiérarchisation des projets et procédera aux adaptations nécessaires. Par la suite, les Chambres fédérales se prononceront sur la réalisation des projets placés dans les modules 2 et 3.

Dans le canton de Lucerne, le lancement du projet général relatif au contournement de la ville a été accueilli avec enthousiasme. Le Conseiller d’Etat Max Pfister, chef du Département des travaux publics, de l’environnement et de l’économie, a ainsi estimé que la décision de l’OFROU marquait une étape essentielle pour le contournement de Lucerne. L’opportunité et la nécessité de ce dernier s’en trouvent mises en évidence, de même que son importance à l’échelle nationale.

Non seulement le contournement de Lucerne garantit sur le long terme la praticabilité du réseau des routes nationales dans la région lucernoise, mais il apporte aussi une solution aux problèmes touchant aux transports dans l’agglomération et la ville de Lucerne. La planification de l’aménagement de la route nationale a été réalisée de façon coordonnée avec le projet d’agglomération de Lucerne. Le raccordement nord envisagé par ce dernier et par le plan directeur cantonal est particulièrement important en vue de la décharge visée du réseau routier urbain et d’une praticabilité optimale du réseau étendu des routes nationales. En effet, il relie Lucerne au réseau des routes nationales par la nouvelle jonction de Lochhof, au nord, déchargeant ainsi le centre-ville du trafic individuel motorisé et ménageant davantage d’espace aux transports publics et à la mobilité douce. Ce projet sera donc lui aussi précisé par le canton ces prochaines années. L’OFROU et le canton coordonneront les diverses étapes de la planification du contournement de Lucerne et du raccordement nord, de même que la réalisation des deux projets.


Adresse pour l'envoi de questions

- Service de presse de l’Office fédéral des routes, tél. 031 324 14 91
- Département des travaux publics, de l’environnement et de l’économie du canton de Lucerne, tél. 041 228 53 52



Auteur

Office fédéral des routes OFROU
http://www.astra.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-33897.html