Coûts et bénéfice des formations professionnelles initiales de deux ans pour les entreprises suisses: les résultats de la première étude scientifique sont disponibles

Berne, 21.06.2010 - Le bénéfice que les entreprises retirent du travail des personnes effectuant une formation professionnelle initiale de deux ans avec attestation fédérale (AFP) est en moyenne plus élevé que les coûts qu’elles doivent assumer pour la formation. Le rapport coûts/bénéfice moyen varie considérablement d’une profession à l’autre. Dans l’ensemble, le bénéfice net est légèrement inférieur à celui relevé pour les formations professionnelles initiales de trois et quatre ans avec certificat fédéral de capacité (CFC). Tels sont les résultats d’une étude réalisée par l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP) sur mandat de l’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT).

Contrairement aux formations professionnelles initiales de trois et quatre ans, aucun chiffre n’était disponible concernant le rapport coûts/bénéfice pour les entreprises dans le cas des formations professionnelles initiales de deux ans. L’étude publiée aujourd’hui présente pour la première fois des données scientifiques fondées relatives à onze formations AFP lancées entre 2005 et 2007 et s’est appuyée pour ce faire sur les informations recueillies auprès de 409 entreprises réparties sur l’ensemble du territoire.

Les résultats montrent que, pour des coûts bruts de 54 746 francs et une productivité des personnes en formation correspondant à 55 164 francs, les entreprises réalisent un bénéfice net de 418 francs en moyenne sur deux ans. Le rapport annuel coûts/bénéfice est comparable à celui établi pour les formations de trois et quatre ans. Il est en principe possible pour les entreprises de former des apprentis AFP de manière rentable. De fortes différences apparaissent toutefois entre certaines formations AFP. Les unes affichent des coûts nets élevés (assistant en maintenance d’automobiles, professions de la restauration), les autres dégagent un bénéfice nettement plus important que les coûts (praticien en pneumatiques, logisticien, assistant du commerce du détail). Ces différences sont principalement dues à la hauteur de la productivité et aux disparités en termes de salaires des personnes en formation. La tendance va dans le sens d’une légère diminution à l’avenir des coûts bruts des formations AFP, étant donné que les frais de départ, notamment pour la planification et la coordination des premières volées, vont disparaître.

Créer des conditions-cadres favorables

La formation professionnelle suisse se distingue par un fort lien avec le marché du travail. Des formations sont mises en place pour les professions dans lesquelles il y a une demande sur le marché du travail. Aussi la motivation des entreprises à former des jeunes revêt-elle une importance capitale. Le rapport coûts/bénéfice joue un rôle déterminant dans le choix que font les entreprises de s’engager ou non dans la formation professionnelle initiale.

L’OFFT associe ses efforts à ceux des cantons et des organisations du monde du travail pour assurer une formation professionnelle de haut niveau ainsi qu’un nombre suffisant de places d’apprentissage. Depuis l’entrée en vigueur en 2004 de la nouvelle loi sur la formation professionnelle, 29 profils de profession ont été créés dans les formations professionnelles initiales essentiellement pratiques de deux ans, permettant aux jeunes d’obtenir une attestation fédérale ou un certificat fédéral et de trouver leur place sur le marché du travail.


Adresse pour l'envoi de questions

Hugo Barmettler, responsable Formation professionelle OFFT, tél. 031 323 20 29,
hugo.barmettler@bbt.admin.ch
Juerg Schweri, responsable de l’axe de recherche prioritaire «Pilotage de la formation professionnelle» IFFP, tél. 031 910 37 82, Juerg.Schweri@ehb-schweiz.ch



Auteur

Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) - dès le 1.1.2013 SEFRI
http://www.bbt.admin.ch/

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-33788.html