Vernissage de l’exposition temporaire sur la contrebande de biens culturels

Berne/Gandria, 31.05.2010 - Depuis le 1er juin 2005, les biens culturels sont efficacement protégés par la loi fédérale sur le transfert international des biens culturels (LTBC). Pour marquer le 5e anniversaire de la création de la loi, l’Administration fédérale des douanes (AFD) et l’Office fédéral de la culture (OFC) organisent conjointement l’exposition « For Sale? La contrebande de biens culturels et la douane » au musée suisse de la douane à Cantine di Gandria près de Lugano. Le vernissage a eu lieu aujourd’hui.

La Suisse est un des principaux sites mondiaux pour le commerce des objets d’art. Afin de protéger ce marché attractif des abus, elle s’est dotée le 1er juin 2005 d’une loi sur le transfert international des biens culturels (LTBC). La Suisse apporte ainsi une contribution importante et internationalement reconnue à la lutte contre le commerce illicite du patrimoine culturel et à la promotion des échanges légaux.

A l’occasion du 5e anniversaire de la création de la LTBC, la Douane organise avec le Service spécialisé Transfert international des biens culturels l’exposition temporaire « For Sale? La contrebande de biens culturels et la douane ». Un des temps forts du vernissage a été la restitution à l’Italie de fragments d’amphores romaines confisqués à la douane. Jean-Frédéric Jauslin, le directeur de l’Office fédéral de la culture, a remis ces objets entre les mains du représentant du gouvernement italien, le général Nistri du Comando Carabinieri Tutela Patrimonio Culturale (l’unité spéciale italienne pour les biens culturels).

L’exposition
L’exposition temporaire « For Sale? La contrebande de biens culturels et la douane » présente dans deux salles fraîchement rénovées du musée une série de photographies impressionnantes et d’objets choisis qui illustrent le travail effectué par l’UNESCO et les autorités suisses pour lutter contre le trafic illicite de biens culturels.

Des photographies murales donnent un aperçu de la problématique du vol et du pillage des biens culturels. On peut également découvrir dans cette exposition des exemples de biens volés, par exemple une figurine en terre cuite de la culture Nok au Nigéria ou une plaque en bronze du Bénin (toutes les pièces exposées sont des copies).
Les visiteurs pourront en outre se faire une idée du travail des douanes. Des instruments de travail des gardes-frontière et de la douane civile sont exposés.

Loi sur le transfert international des biens culturels (LTBC)
La LTBC transpose dans le droit national la convention de l’UNESCO de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l’importation, l’exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels. Par cette loi, la Confédération entend contribuer à protéger le patrimoine culturel de l'humanité et prévenir le vol, le pillage ainsi que l'exportation et l'importation illicites des biens culturels.

En charge de l’exécution de la loi, le service spécialisé Transfert international des biens culturels tire un bilan intermédiaire positif de ces cinq années : les nouvelles prescriptions de déclaration permettent de détecter déjà à la frontière des biens culturels sensibles ou particulièrement protégés (des vases étrusques p. ex.) et de les soumettre à un examen approfondi.

Les examens effectués par les autorités fédérales ont débouché sur une dénonciation pénale dans 105 cas. Parmi les autres mesures favorisant la protection du patrimoine culturel suisse et la reconnaissance du patrimoine culturel d’autres Etats, on mentionnera la conclusion de traités bilatéraux. Depuis 2005, la Suisse a passé de tels accords avec l’Italie, le Pérou, la Grèce, la Colombie et l’Egypte.

Vous trouverez davantage d’informations dans l’annexe „Les biens culturels sont mieux protégés„ sur www.bak.admin.ch.

Administration fédérale des douanes AFD
Par ses contrôles, les Douanes suisses contribuent à prévenir le pillage et la destruction de biens culturels. Les biens suspects peuvent être saisis pour être soumis à un examen approfondi en collaboration avec l’Office fédéral de la culture et la Fedpol. Si le soupçon d’agissement illicite se confirme, le bien peut être confisqué en vue de sa restitution dans le cadre d’une procédure pénale au niveau cantonal. La lutte contre le commerce illégal de biens culturels est une des nombreuses tâches dont s’acquittent les douanes dans l’intérêt de la collectivité.

Service spécialisé Transfert international des biens culturels
Le service spécialisé est le centre de compétence de la Confédération pour toutes les questions relevant du transfert des biens culturels. Il coordonne les travaux des autorités fédérales, conseille les autorités cantonales et représente la Suisse vis-à-vis des autorités étrangères. Il assiste en particulier les autorités douanières dans le cadre des contrôles aux frontières. Il est l’interlocuteur des personnes actives sur le marché de l’art et dans les ventes aux enchères et de tous les autres milieux intéressés.

Informations concernant l’exposition
L’exposition temporaire «For Sale? La contrebande de biens culturels et la douane» est une réalisation conjointe de l’Office fédéral de la culture et de l’Administration fédérale des douanes. Elle est ouverte au public depuis le 1er juin 2010. Le musée de la douane de Cantine di Gandria est ouvert chaque jour de 13 h 30 à 17 h 30 jusqu’au 15 octobre 2010. L’entrée est libre. On accède au musée par bateau au départ de Lugano ou de Gandria.

Pour en savoir davantage sur le musée et l’exposition cliquer sur www.ezv.admin.ch. Vous trouverez des textes de presse et d’autres informations sur : www.bak.admin.ch.


Adresse pour l'envoi de questions

Stefanie Widmer, responsable suppl. Communication/Médias, Administration fédérale des douanes AFD, +41 31 322 50 56, stefanie.widmer@ezv.admin.ch

Maria Moser-Menna, directrice du musée des douanes de Cantine di Gandria, Administration fédérale des douanes AFD, +41 31 325 61 33, maria.moser@ezv.admin.ch

Susanne Goldschmid, responsable suppl. de la Communication, Office fédéral de la culture, +41 31 322 92 34, susanne.goldschmid@bak.admin.ch

Benno Widmer, responsable Service spécialisé Transfert international des biens culturels, Office fédéral de la culture, +41 31 32 57021, Benno.Widmer@bak.admin.ch



Auteur

Office fédéral de la culture
http://www.bak.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-33292.html