Une cohabitation constructive même sans nouveaux minarets

Berne, 29.11.2009 - La Commission fédérale contre le racisme CFR appelle à la cohabitation pacifique des religions et à une meilleure protection des musulmans en Suisse.

Même après l’acceptation de l’initiative contre les minarets, l'opinion des opposants à cette interdiction très controversée reste valable : ce n’est pas ainsi que nous allons résoudre les problèmes. Les droits et les libertés garantis par la Constitution fédérale restent le fondement d’une cohabitation pacifique et respectueuse des personnes de religions et de cultures différentes vivant en Suisse. Parmi les discussions qui se sont déroulées durant la campagne de vote, certaines étaient interreligieuses et ouvertes, ce qu’on peut reconnaître comme un préambule positif à cette cohabitation. De telles discussions devraient rester fécondes au-delà de la votation elle-même. Toutefois, la manière dont s’est déroulé le débat sur les minarets a blessé personnellement des hommes et des femmes de religion musulmane. Nous devons prendre garde que leur liberté ne soit pas limitée davantage et qu’ils ne soient pas la cible de nouvelles attaques. La CFR demande donc au Conseil fédéral de prendre des mesures pour protéger cette minorité de la diffamation et de la discrimination, de ne pas se contenter de paroles apaisantes, mais d’agir ! 

Pour tout renseignement aux médias:
Georg Kreis, président de la CFR, tél. 061 281 23 25 ou 061 317 97 67, Email: georg.kreis@unibas.ch;
Doris Angst, directrice de la CFR, tél. 031 381 01 89 ou 031 324 12 83, Email: doris.angst@gs-edi.admin.ch


Auteur

Commissions du DFI


Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-30419.html