Hélicoptère CH-53 allemand récupéré dans la région du Titlis

Berne, 26.06.2009 - Les derniers débris de l’hélicoptère de type Sikorsky CH-53 accidenté le 28 novembre 2008 dans la région du Titlis ont été dégagés ce vendredi 26 juin 2009 et héliportés dans la vallée. Les travaux de récupération ont été effectués par des militaires de l’Armée de terre allemande, à qui appartenait l'hélicoptère, avec le soutien des Forces aériennes suisses.

Le lundi 22 juin 2009, des spécialistes suisses et allemands ont commencé à préparer les derniers débris pour leur évacuation. Ces travaux ont eu lieu sur le site de l'accident dans la région du Titlis entre le Graustock et l’Engstlensee à une altitude d'environ 2'300 mètres au-dessus de la mer. Les dernières parties du fuselage ont été transportées aujourd’hui vers la base aérienne militaire d’Alpnach à l’aide d’un hélicoptère de même type de l’Armée allemande. Les restes seront encore démontés sur la base aérienne avant d’être transportés par voie terrestre en Allemagne. Les coûts du dégagement du CH-53 seront établis une fois les travaux terminés.  Une décision sera prise ultérieurement concernant une éventuelle facturation des coûts à la Bundeswehr. Les travaux de récupération n’ont pas pu être entrepris plus tôt en raison de l’hiver rigoureux, en particulier à cause des conditions d'enneigement et du vent sur le site de l'accident. Le moteur avait déjà été évacué peu après l'accident. L’huile et le carburant avaient également été éliminés de façon appropriée.

L’hélicoptère s’était accidenté le 28 novembre 2008 lors d’un entraînement de perfectionnement de vol en montagne. Cet entraînement avait lieu dans le cadre de la coopération en matière d’instruction entre la Suisse et l’Allemagne. L’hélicoptère avait commencé à osciller verticalement lors d’un atterrissage avec la roue avant. Devenu incontrôlable, il avait dévalé une pente de neige sur 500 mètres. Deux pilotes et quatre mécaniciens étaient à bord de l’appareil. Un mécanicien fut légèrement blessé alors que les autres membres de l’équipage sortaient indemnes de l’accident. L’enquête, qui est du ressort du général responsable de la sécurité des vols de la Deutsche Bundeswehr, n’est pas encore terminée.


Adresse pour l'envoi de questions

Laurent Savary
Suppl chef Communication Forces aériennes
079 356 59 39


Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-27724.html