Les grands projets ferroviaires suisses sur la bonne voie

Berne, 06.04.2009 - Les grands projets ferroviaires suisses ont bien progressé en 2008. Pour la NLFA, le raccordement de la Suisse au réseau à grande vitesse et la lutte contre le bruit émis par les chemins de fer, les prévisions en matière de délais et de coûts n’ont pas changé et les travaux se sont poursuivis. Il en va de même pour les équipements de sécurité ETCS et les travaux de finition liés au projet RAIL 2000. C’est ce qui ressort des derniers rapports d’étape publiés par l’Office fédéral des transports (OFT).

Selon le rapport d’étape sur la Nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA), le projet du siècle a franchi des étapes importantes au cours du deuxième semestre 2008. Au cours de sa première année d’exploitation régulière, le tunnel de base du Loetschberg fait état d’un taux d’utilisation moyen de 78%. Le 3 décembre 2008 a été la journée record avec un taux d’utilisation de 99 %, soit 109 trains.

A la fin 2008, le tunnel de base du St-Gothard était excavé à plus de 80 % (84,4 % à ce jour). Bien que les nombreux forages à l’avancement dans la zone de la Piora aient atteint le niveau du tunnel de base, des incertitudes géologiques subsistaient. Le soulagement a donc été grand lorsque les tunneliers ont traversé cette zone sans incident majeur. La roche était stable et sèche. Le tunnel de base du Ceneri est également sur la bonne voie. Les préparatifs ont démarré aux portails nord et sud. Les travaux finaux sont en cours à Sigirino dans la caverne de montage. Le lot de construction principal sera vraisemblablement adjugé vers la mi-2009.

L’OFT estime désormais les coûts globaux de ce projet à 18,7 milliards de francs (prix de 1998, sans renchérissement, taxe sur la valeur ajoutée ni intérêts intercalaires). Lors du dernier rapport, ces coûts se chiffraient encore à 19,8 milliards de francs. Cette baisse est due à la décision du Parlement concernant la vue d’ensemble du FTP. Depuis lors, le tunnel de base du Zimmerberg, le tunnel de l’Hirzel ainsi que les voies d’accès à l’axe du St-Gothard ne font plus partie du programme de la NLFA. En ce qui concerne les délais, l’OFT table toujours sur l’ouverture des tunnels de base du St-Gothard et du Ceneri respectivement en 2017 et en 2019. Les prévisions des coûts et des délais sont donc restées stables.

Progrès aussi pour les raccordements LGV

Le dernier rapport d’étape sur le raccordement de la Suisse orientale et occidentale au réseau ferroviaire européen à haute performance (R-LGV) fait état d’une situation satisfaisante. La réalisation des premiers projets a démarré en Suisse en 2008. Il s’agit du doublement de la voie dans la région de St-Gall et de travaux en gare d’Altstätten (SG). Sur l’axe Zurich – Munich, les préparatifs relatifs à l’électrification de la ligne Lindau – Geltendorf ont avancé. La Suisse et la Deutsche Bahn concluront une convention de financement préalable au cours des prochaines semaines.

La réalisation des projets en France progresse. Ils concernent le Haut Bugey (ligne Genève – Paris), les aménagements de l’Arc jurassien (lignes Lausanne / Berne – Paris) ainsi que le TGV Rhin-Rhône (Bâle – Paris). Selon les prévisions, la ligne du Haut Bugey sera mise en exploitation à la mi-2010.

Offre de la première étape de RAIL 2000 intégralement réalisée

Le projet d’offre de la première étape de RAIL 2000 a été réalisé dans une large mesure le 12 décembre 2004. Il l’est totalement depuis la réintroduction du deuxième arrêt du trafic longues distances à Lenzbourg le 14 décembre 2008.

A quelques travaux de finition près entre Aarau et Zurich, les aménagements de l'infrastructure de la première étape de RAIL 2000 sont achevés. Seules quelques installations de l’alimentation en courant de traction sont encore en cours de planification ou de réalisation.

Mi-temps pour les mesures anti-bruit

Le quatrième grand projet FTP, la lutte contre le bruit émis par les chemins de fer sur le réseau suisse, est arrivé à mi-parcours en 2008. L’assainissement des voitures pour la voie normale est achevé à quelques véhicules près. La moitié des véhicules concernés de la voie métrique est assainie.

Deux tiers des wagons dont les CFF sont propriétaires ont été assainis (4546 véhicules). Une année plus tôt, ce chiffre était de 3500. Les autorisations nécessaires pour assainir 1900 wagons de particuliers ont été octroyées au cours de l’année passée. A l’heure actuelle, l’OFT s’attend à ce que les derniers véhicules des quelque 4000 wagons de particuliers soient assainis en 2015.

A la fin de 2008, 90 projets d’infrastructure étaient achevés, totalisant 106 kilomètres de parois antibruit. L’OFT a rendu 223 décisions sur autant de procédures d'approbation des plans, décisions entrées en force et qui comprennent 66% de la surface prévue des parois sur tout le réseau. 17 cantons œuvrent à la pose de fenêtres antibruit. Les projets achevés ont permis d’insonoriser 11'744 fenêtres; les travaux se poursuivent pour 30'000 autres fenêtres.

A l’étranger, l’assainissement du matériel roulant avance également. En juillet 2008, la Commission européenne a communiqué l’objectif suivant : rendre silencieux d’ici à 2015 370'000 wagons aux prestations kilométriques élevées dans toute l’Europe et introduire des prix du sillon variables en fonction du bruit.

Prochaines étapes de l’introduction de l’ETCS en Suisse

En même temps que les rapports sur les projets FTP, l’OFT a publié le rapport d’étape sur le dispositif d’arrêt automatique des trains et de signalisation standardisé au niveau européen European Train Control System (ETCS). Ce système permet une fréquence et une vitesse des trains plus élevées et offre une sécurité accrue.

Comme il a déjà été communiqué l’année précédente, vu son introduction réussie sur le nouveau tronçon Mattstetten-Rothrist et dans le tunnel de base du Loetschberg, l’ETCS sera introduit en Suisse dans une version plus simple sur l’ensemble du réseau à voie normale. Les axes du trafic marchandises du Loetschberg et du St-Gothard seront les premiers à être équipés (d’ici à 2013), puis le reste du réseau d’ici à 2017. Les travaux d’équipement de l’infrastructure devraient commencer en 2011.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports OFT, Information, 031 322 36 43



Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-26296.html