Rail 2000, 2e étape: le Conseil fédéral définit la marche à suivre

Berne, 31.05.2000 - Le Conseil fédéral a défini la marche à suivre pour la 2e étape de Rail 2000. D'ici à fin 2002, le DETEC préparera la consultation des milieux intéressés. Le Conseil fédéral veut adopter en 2004 le message destiné au Parlement. La 2e étape de RAIL 2000 vise à améliorer le transport public des voyageurs (rail et route) dans tout le pays. Les travaux de planification ont déjà commencé à la fin de l'an dernier.

RAIL 2000 est un projet tendant à optimiser l'offre de transport public des voyageurs dans tout le pays. Il sera réalisé par étapes. La première étape (plafond de 7,4 milliards de francs) se terminera en 2005. Pour la seconde, le fonds des grands projets ferroviaires prévoit une enveloppe financière de 5,9 milliards de francs, qui permettra de garantir que la Suisse disposera d'un système de transports publics attrayant et moderne pour les prochaines décennies.

Rail 2000 ne veut pas seulement satisfaire la demande future de mobilité, mais aussi améliorer la qualité des transports publics. Pour atteindre ces objectifs, la préférence sera donnée aux mesures techniques et d'exploitation. On ne recourra à des mesures de construction que si ces offres ne peuvent pas se réaliser autrement.

Une organisation a été constituée sous la direction de l'OFT afin d'assurer la coordination du projet. Les cantons sont ici représentés par la Conférence des directeurs cantonaux des transports publics (CDTP). Les entreprises de transport sont prises en compte par le biais de l'Union des transports publics (UTP) et des CFF. L'OFT définira les objectifs de la 2e étape de Rail 2000 en collaboration avec les cantons et les entreprises de transport sur la base des études concernant la demande future. Puis, les cantons élaboreront des concepts d'offre régionale. Les entreprises de transport évalueront les potentiels de marché et proposeront le cas échéant des compléments à l'offre actuelle et au réseau d'infrastructure. La Confédération évaluera ensuite les mesures qui permettront le mieux d'atteindre les objectifs fixés selon des critères d'économie nationale et d'économie de gestion.

Les modules d'investissement, sous forme d'un train de mesures, seront soumis à l'avis des services intéressés lors d'une consultation.


Auteur

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-2185.html