Contrôle des résultats dans la politique énergétique: Publication de nouveaux rapports concernant Energie 2000

Berne, 18.05.2001 - L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) fait régulièrement examiner, par des institutions neutres, les effets des mesures de politique énergétique mises en œuvre à la faveur du programme Energie 2000. Ces études aident à identifier les forces et les faiblesses du programme, à déclencher des processus d’apprentissage chez tous les participants et à optimiser l’emploi des fonds disponibles. L’OFEN publie quatre de ces études.

A l’instar de l’arrêté qui la précédait, la loi sur l’énergie prescrit des contrôles obligatoires de résultats. Les 63 études réalisées à ce jour dans le cadre d’Energie 2000 pour évaluer l’efficacité des mesures et des activités de politique énergétique ont débouché sur de nombreuses améliorations.

Les trois évaluations publiées aujourd’hui ont pour but de rendre les résultats compréhensibles pour les personnes non directement impliquées, de contribuer au débat sur la politique énergétique et de faire avancer les idées dans l’optique de SuisseEnergie, ce programme ayant pris le relais d’Energie 2000. Elles concernent

· l’information sur la formation et le perfectionnement des professionnels de l’énergie;

· le perfectionnement dans le conseil sur la mobilité;

· le programme de subventions «Rejets de chaleur».

Les études peuvent être commandées à l’OFCL/OCFIM, 3003 Berne, www.admin.ch/edmz avec indication du numéro de commande. Les médias peuvent se procurer les rapports directement à l’Office fédéral de l’énergie, tél. 031/322 56 24.

Description des trois nouvelles évaluations du programme Energie 2000

Publiées en allemand ou en français, les études contiennent un résumé dans l’autre langue.

Aus- und Weiterbildung: Evaluation des Informationssystems

Basics AG, Zurich: C. Muggli, W. Baumgartner, A. Ruef

Distribution: OFCL/OCFIM, 3003 Berne, n° de commande 805.532 d

L’OFEN publie depuis 1993 une vue d’ensemble des cours dispensés dans le domaine de l’énergie. Il s’agit d’un dépliant de grand format, également nommé calendrier de l’énergie, qui recense les cours, manifestations et filières de formation pour les professionnels du secteur. L’analyse de la demande montre que 18 % seulement des personnes formant les groupescibles connaissent cette publication. Mais elle est jugée globalement utile et importante comme source d’information. Les auteurs en concluent qu’il faudrait continuer à publier cette vue d’ensemble. Ils émettent de nombreuses propositions visant à accroître la notoriété et l’utilité du produit.

Evaluation «Weiterbildung in Mobilitätsberatung»

Institut suisse de pédagogie pour la formation professionnelle IPFP, Zollikofen: Kurt Häfeli

Distribution: OFCL/OCFIM, 3003 Berne, n° de commande 805.531 d

Un premier cours traitant du conseil sur la mobilité, formé d’un module sur la mobilité proprement dite et d’un autre sur la communication et le conseil, a réuni 21 participants d’août à novembre 1999. Selon l’évaluation – interne et externe – effectuée, la majorité des participants tirent un bilan positif du cours. Des indices montrent, d’après l’auteur, que ce cours a sensiblement contribué à encourager le conseil sur les modes de déplacement respectueux de l’environnement. Il ajoute que l’organisateur est tenu de multiplier ses efforts en matière de relations publiques et de marketing, parce que l’environnement sociopolitique et l’esprit du temps ne favorisent guère les modèles de mobilité durable. L’étude contient toute une série de propositions concrètes sur la manière de différencier l’offre, d’en augmenter le profit à l’utilisation et de gagner d’autres appuis de poids.

Evaluation du programme de subventions «Rejets de chaleur»

Itéral Management SA, Lausanne: P. Lovy, G. Chaves.

Distribution: OFCL/OCFIM, 3003 Berne, n° de commande 805.530 f

L’OFEN a adopté depuis 1991 des mesures pour soutenir la récupération de la chaleur. A fin mars 2000, 78 installations avaient reçu au total 52 millions de francs, dont 40,3 ont déjà été effectivement versés. Les installations subventionnées permettent de récupérer des rejets de chaleur d’une ampleur de 607’000 MWh par an. Cela correspond à 51’175 tonnes de mazout ou à 159’518 tonnes de CO2. Ainsi les objectifs fixés sont largement atteints. Les subventions fédérales s’élèvent en moyenne à 23,4 % des coûts non amortissables, ce qui est conforme aux exigences légales. Le prix moyen d’un KWh ainsi récupéré est estimé à 9,4 centimes. Pour les bénéficiaires, ce soutien a été un élément important de la réalisation du projet. La subvention a d’ailleurs souvent permis de débloquer d’autres sources de financement.


Auteur

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-2091.html