Programme de recherches Fondements de l'économie énergétique: quatre nouvelles publications

Berne, 20.09.2001 - Le programme Fondements de l'économie énergétique (EWG) complète la recherche et le développement techniques en étudiant les aspects économiques, écologiques, sociaux et politiques de l'utilisation de l'énergie. Patronné par l'Office fédéral de l'énergie (OFEN), il a publié jeudi quatre rapports:

Le programme Fondements de l'économie énergétique (EWG) complète la recherche et le développement techniques en étudiant les aspects économiques, écologiques, sociaux et politiques de l'utilisation de l'énergie. Patronné par l'Office fédéral de l'énergie (OFEN), il a publié jeudi quatre rapports sur les sujets suivants:

· Indicateurs de durabilité dans le domaine de l'énergie

· Encouragement à l'exportation de technologies énergétiques

· Rendement énergétique des appareils électriques

· Appréciation de l'aération douce dans l’habitat

Le programme EWG s'appuie sur un concept de priorités datant de 1995, qui traite de la nécessité de la recherche en économie énergétique et de son orientation. On s'y réfère aux imperfections du marché de l'énergie, à l'ampleur des coûts externes dans ce domaine et à la lenteur des cycles de renouvellement, notamment dans le bâtiment. Ce programme est crédité d'une grande importance dans le Plan directeur 2000-2003 de la recherche énergétique de la Confédération, élaboré en 1999 par la Commission fédérale de la recherche (CORE).

Les nouveaux rapports peuvent être commandés à l'adresse indiquée pour chacun d'eux ou téléchargés sous www.ewg-bfe.ch. Les collaborateurs des médias les obtiendront à l'Office fédéral de l'énergie, tél. 031/322 56 29.

Les quatre nouvelles études EWG

Les trois premières publications sont en allemand avec résumé en français. Le quatrième rapport est rédigé dans les deux langues.

Durabilité: critères et indicateurs dans le domaine de l’énergie

ECOPLAN, Berne: Felix Walter et Florian Gubler. Factor Consulting + Management AG, Zurich: Urs Brodmann.

Distribution: OFCL/EDMZ, 3003 Berne, n° de commande 805.046 d

Quels facteurs entravent le développement durable ? Où engager l’action politique pour atteindre les objectifs en matière d’énergie et de climat ? Des réponses à de telles questions pourront provenir d’un système d’alarme avancé développé par les auteurs. Ceux-ci ont établi une liste de 27 critères avec 60 indicateurs descriptifs permettant de vérifier la durabilité de l’action politique dans le domaine de l’énergie ainsi que de l’approvisionnement et de l’utilisation d’énergie. Les auteurs ont choisi une démarche en deux temps. D’abord ils ont défini les critères de durabilité du système énergétique. Ensuite, ils ont cherché les indicateurs qui rendraient le mieux ces critères. Ils saisissent l’intégralité de la consommation d’énergie et ses conséquences pour l’environnement, l’économie et la société. Il reste à associer aux indicateurs des données qui permettront de concrétiser la notion de durabilité pour l’énergie.

Encouragement à l'exportation de technologies énergétiques

INFRAS, Zurich: Rolf Iten, Bernhard Oetli. Fraunhofer Institut, Karlsruhe: Eberhard Jochem, Wilhelm Mannsbart.

Distribution: OFCL/EDMZ, 3003 Berne, n° de commande 805.045 d

L'étude porte sur la part d'exportation de technologies de bon rendement énergétique et d'installations pour l'utilisation des agents renouvelables. Elle évalue les chances des producteurs suisses à l'exportation, détermine les retombées économiques pour le pays, présente des mesures d'encouragement possibles et formule des recommandations. Ses auteurs constatent que la promotion étatique de l'exportation est largement méconnue des PME. Celles-ci paraissent carrément tenues à distance par la multiplicité des acteurs et la complexité des instruments mis en oeuvre. Entrée en vigueur en mars 2001, la loi sur la promotion des exportations vise à répondre aux besoins de nombreuses entreprises et instaure une claire répartition des tâches. L'enquête le montre, la plupart des entreprises attendent de l'encouragement à l'exportation qu'il leur fournisse des informations sur le marché et un avis initial. Elles souhaitent avoir affaire à une seule personne, compétente et de confiance, pour toutes les questions d'exportation. En outre elles préconisent que la Confédération accroisse les efforts de promotion dans les foires techniques et en soutenant le lobbying mené au plus haut niveau.

Rendement énergétique des appareils électriques: effet de l'action politique

AEE: C.U. Brunner, E. Bush, S. Gasser, S. Lingenhel, J. Nipkow.

Distribution: OFCL/EDMZ, 3003 Berne, n° de commande 805.047 d

Les appareils électriques causent 54 % de la consommation de courant. Ils renferment un important potentiel d'économies. Les auteurs de l'étude estiment cependant que les industriels privilégient largement la réflexion économique, au détriment de l'accroissement du rendement énergétique. Quant aux conventions volontaires en vue de réduire la consommation des appareils, elles n'ont produit à ce jour que des résultats décevants. Dans bien des secteurs d'utilisation, le marché offre des modèles d'excellente qualité, ayant un bon rendement, pratiques à l'emploi et pas plus chers, qui ne sont pourtant que très peu demandés. Ainsi l'obstacle n'est pas dans le développement technique, mais bien dans le manque de transparence du marché. C'est pourquoi les auteurs recommandent l'introduction rapide, par voie d'ordonnance, du marquage et de la déclaration de marchandise avec échelons de qualité pour tous les appareils électriques importants. Selon le cas, on pourrait envisager pour les très mauvais appareils une restriction à l'admission, mesure contraignante drastique, si les associations professionnelles sont disposées à y collaborer. Il faut associer à cette action politique les cantons, les communes d'une certaine importance et les entreprises électriques.

Adhérence à l'aération douce dans les logements

Bureau d'Etudes Keller-Burnier, Lavigny: L. Keller, S. Maillard. IPSO, Dübendorf: M. Peters, V. Müller, M. Gubler.

Distribution: OFCL/EDMZ, 3003 Berne, n° de commande 805.048 df

L'aération douce est l'un des composants des bâtiments de très bon rendement énergétique. Quiconque veut satisfaire aux critères Minergie doit se doter d'un tel système de renouvellement d'air. En vue de déterminer la popularité dans le domaine de l'habitat en Suisse, les auteurs du rapport ont analysé les articles parus dans les médias helvétiques sur le sujet. Ils ont aussi mené des interviews téléphoniques avec une centaine d'architectes et autant de maîtres d'ouvrage. Simultanément, ils ont interrogé 150 locataires de bâtiments équipés de l'aération douce et 300 locataires n'ayant pas ce système. Le résultat: les échos sont positifs dans leur très large majorité, mais avec des réserves. Les maîtres d'ouvrage se plaignent des coûts de montage, les architectes regrettent la place nécessaire et certains locataires mentionnent des nuisances (bruit, odeurs). Les auteurs ont tiré de leur enquête un plan d'action pour la promotion de l'aération contrôlée dans l'habitat.



Auteur

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-2081.html