Contrôle des résultats dans la politique énergétique: l’OFEN publie cinq nouvelles évaluations

Berne, 31.10.2002 - L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) fait régulièrement examiner, par des institutions neutres, les effets des mesures de politique énergétique mises en œuvre. Ces études aident à identifier leurs forces et leurs faiblesses, à déclencher des processus d’apprentissage chez tous les participants et à optimiser l’emploi des fonds disponibles. L’OFEN publie aujourd’hui cinq nouvelles études réalisées.

A l’instar de l’arrêté qui la précédait, la loi sur l’énergie prescrit des contrôles
obligatoires des résultats. Les 68 études réalisées à ce jour par l’OFEN pour évaluer
l’efficacité des mesures et des activités de politique énergétique ont débouché sur de
nombreuses améliorations.

Quatre des rapports publiés aujourd’hui constituent les ultimes évaluations réalisées
dans le cadre d’Energie 2000, le programme ayant précédé SuisseEnergie. Elles ont
pour but de rendre les résultats transparents pour les personnes non directement
impliquées, de contribuer au débat sur la politique énergétique et de fournir des bases
de décision pour SuisseEnergie. Elles concernent

  • les effets du point de vue de l’énergie de l’ordonnance sur la protection de l’air, 
  • l’efficacité des exigences minimales prévues dans l’ordonnance sur l’énergie pour les chauffe-eau, réservoirs d’eau chaude et accumulateurs de chaleur, 
  • l’optimisation de l’exploitation des installations complexes, et 
  • la participation de l’OFEN à des foires et salons.

La dernière étude, consacrée aux domaines Chauffage et combustion et Utilisation
rationnelle de l’énergie dans les bâtiments, a été mandatée par l’OFEN dans le cadre de
la recherche énergétique des collectivités publiques.

Toutes ces études peuvent être commandées à l’OFCL, diffusion des publications, 3003
Berne, avec indication du n°, ou sur le site www.publicationsfederales.ch. Les médias
peuvent se procurer les rapports directement à l’Office fédéral de l’énergie, tél.
031/323 22 41. L’évaluation de la recherche énergétique est aussi télédéchargeable à
l’adresse: www.energie-schweiz.ch/bfe/fr/energiepolitik/evaluationen/unterseite6/index.html. 
 
Description des cinq nouvelles évaluations de l’Office fédéral de l’énergie

Publiées en allemand, les études contiennent un résumé en français.

Evaluation der energetischen Wirkung der Luftreinhalteverordnung

Basics AG, Zurich: Walter Baumgartner, Claudia Bucher et Andreas Ruef

Diffusion: OFCL, 3003 Berne, n° de commande 805.534d

L’ordonnance sur la protection de l’air (OPair) ne contient pas seulement des
prescriptions sur l’hygiène, mais aussi des dispositions qui concernent la consommation
d’énergie. La présente étude porte sur l’impact de l’expertise des types, des plans
d’action et de trois modèles d’exécution du contrôle des chauffages. Ses auteurs
qualifient de spectaculaire le succès obtenu: plus de 800 000 chauffages sont en
principe contrôlés tous les deux ans. Sans l’OPair, la consommation de gaz et d’huile de
chauffage extra-légère aurait été supérieure de 10 PJ (3,6 %) en l’an 2000.

Evaluation der Wirksamkeit und Wirkungen der Mindestanforderungen
für Wassererwärmer, Warmwasser- und Wärmespeicher gemäss EnV

Büro für Politikberatung und Sozialforschung, Brugg: Frohmut W. Gerheuser

Diffusion: OFCL, 3003 Berne, n° de commande 805.538d

Depuis le début de 1994, des exigences minimales sont en vigueur pour l’isolation
thermique. Leurs impacts énergétiques sont certes positifs mais somme toute
modestes, vu que les installations présentaient déjà avant 1994 un standard
comparativement élevé. Les économies potentielles oscillent entre 3 et 5 % pour les
chauffe-eau de moins de 500 l, et avoisinent 10 % pour les grands modèles. Les
exigences minimales ont fait la preuve de leur efficacité, de l’avis de tous les spécialistes
interrogés, et il ne faudrait pas les durcir (pour l’instant), eu égard à la concurrence
rude. En effet, les installateurs et les clients finaux s’intéressent d’abord au prix d’achat
et non à l’efficacité énergétique des appareils. L’auteur formule neuf recommandations.
Il déplore en particulier la mauvaise isolation thermique des tuyaux et du système de distribution actuels.

Evaluation Energie 2000 Betriebsoptimierung komplexer Anlagen

Helbling Ingenieurunternehmung AG, Zurich; TransferPlus AG, Stansstad: R. Bendel,
F. Lötscher

Diffusion: OFCL, 3003 Berne, n° de commande 805.536d

Le projet «OE complexe» est évalué sous l’angle des documents publiés par l’OFEN, du
degré de notoriété des offres, des changements de comportement enregistrés dans les
groupes-cibles et des effets sur le plan énergétique. Les auteurs concluent que le
programme a atteint ses objectifs. En effet, le marché a été sensibilisé au thème de
l’optimisation de l’exploitation. Toujours selon eux, le groupe-cible connaît le
programme et ses offres, qu’il apprécie. Les nombreux projets OE exécutés ont même
conduit à des économies d’énergie supérieures aux attentes. Pour pérenniser les effets
du programme, il serait judicieux de faire appel à d’autres organisations actives dans ce
marché, d’actualiser la documentation à disposition et de proposer une formation en
gestion comportant des cours de rattrapage.

Evaluation der Messebeteiligungen des BFE

IPSO, Dubendorf: M. Peters

Diffusion: OFCL, 3003 Berne, n° de commande 805.537d

Ce rapport de synthèse décrit les résultats de l’évaluation de quatre foires et salons
auxquels l’OFEN a participé en 2000 et 2001. L’analyse portait sur le professionnalisme
de la présence de l’OFEN, les effets obtenus ainsi que le potentiel d’amélioration.  L’auteur regrette que les objectifs n’aient pas été décrits avec suffisamment de clarté et
qu’un ou des messages aient fait défaut. Ses recommandations portent essentiellement
sur la planification du marketing. S’agit-il du suivi ou de l’acquisition de clients? Vise-ton
à promouvoir une image ou à modifier des comportements? Ou cherche-t-on tout
simplement à informer? Ainsi, la présence dans les foires et salons ne constitue qu’une
activité de communication parmi d’autres, à mettre sur pied en fonction d’objectifs
fixés au préalable.

Evaluation der Forschungsbereiche „Feuerung und Verbrennung“ und
„Rationelle Energienutzung in Gebäuden“

F. Mayinger (TU München), Ch. Meier (CCSO Fribourg), K. E. Sirén (Helsinki University
of Technology), J. Kuster (BHP Zürich).

Diffusion: OFCL, 3003 Berne, n° de commande 805.539d

L’évaluation comportait à chaque fois deux volets: (1) la qualité scientifique et
technique des activités (analyse de la combustion par Mayinger et des bâtiments par
Sirén) (2) le transfert du savoir de la recherche à la commercialisation (Meier). Les
travaux des chefs de programme A. Hintermann (Chauffage et combustion) et M. Zimmermann (EMPA-ZEN) ont été jugés très solides. Dans le domaine «Chauffage et combustion», les activités menées doivent notamment leur qualité à une approche thématique claire, privilégiant la durabilité. En revanche, la collaboration interdisciplinaire avec des experts en physique et en informatique pourrait être améliorée. Quant au transfert de savoir, le domaine du «Chauffage» gagnerait à être attribué aux hautes écoles spécialisées plutôt qu’aux EPF, et la «Combustion» à davantage exploiter le potentiel commercial des découvertes et des produits. La qualité des activités en rapport avec l’«Utilisation rationnelle de l’énergie dans les bâtiments» doit beaucoup à l’étroite collaboration avec le secteur privé et à la coopération au niveau international. Des améliorations seraient possibles au niveau de la dispersion des activités et des priorités entre elles. Enfin, le transfert de savoir devrait miser sur une plus large diffusion des découvertes.


Auteur

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-1911.html