La Suisse romande très active dans le Programme SuisseEnergie

Berne, 14.11.2002 - Résultats améliorés, mais encore insuffisants pour éviter une taxe sur le CO2. Voici le message de la 10e journée romande de l’énergie qui a lieu à Meyrin (GE) pour tirer le 1er bilan annuel du programme SuisseEnergie.

La Suisse romande fait bonne figure dans le programme SuisseEnergie. Les responsables du programme ont révélé, lors de la 10e journée romande de l’énergie à Meyrin, que 23% (incl. canton de Berne env. 37 %) des contributions globales attribuées par la Confédération aux cantons ou ca. 3 Mio Frs (incl. BE ca. 4,8 Mio Frs) sur un total de 13 Mio Frs sont dépensés en 2002 dans les cantons romands. Ceux-ci ont amplifié ces
fonds par un facteur de 4,5 pour des programmes cantonaux en faveur de l’utilisation
rationnelle de l’énergie et des énergies renouvelables.

Afin de ne pas négliger les régions linguistiques minoritaires, la direction du programme
a décidé que dans toutes ses activités nationales, 22% soient dépensés en Suisse romande. Actuellement 26% des 174 projets soutenus par le programme sont en Suisse romande.

La Commune de Meyrin a reçu le label Cité de l’énergie. Meyrin est la 12e cité de
l’énergie en Suisse romande et la 75e en Suisse qui mène une politique énergétique
exemplaire pour réaliser les objectifs de SuisseEnergie en matière de politique énergétique et climatique.

Le premier rapport annuel de SuisseEnergie publié récemment montre que le Programme a augmenté ces effets en 2002 par rapport aux résultats du programme précédant
Energie 2000; mais la consommation d’énergie a continué d’augmenter. Si SuisseEnergie n’arrive pas à sensiblement renforcer ces efforts à brève échéance, par des mesures volontaires, des incitations supplémentaires et des standards de consommation, le Conseil fédéral introduira, selon la loi sur le CO2, une taxe sur le CO2 en 2004 au plus tôt.


Auteur

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-1902.html