Gothard: attente moyenne d'une heure pour les camions

Berne, 31.01.2002 - Les camions doivent patienter une heure en moyenne avant de pouvoir s'engager dans le tunnel du Gothard. Le groupe de pilotage "Optimisation du trafic lourd sur l'A2" a relevé lors de sa dernière séance que le système de gestion du trafic mis en place au Gothard/San Bernardino permet de faire passer, comme prévu, 3'500 camions par jour à travers le tunnel du Gothard. En plus des mesures d'optimisation permanentes, on prépare le transfert des aires d'attente provisoires en dehors de l'autoroute afin d'améliorer la sécurité.

Placé sous la direction de M. Hans Werder, secrétaire général du DETEC, le groupe de pilotage "Optimisation du trafic lourd sur l'A2" réunit six membres des gouvernements cantonaux en plus des représentants de la Confédération. Lors de sa réunion du 30 janvier, il a constaté que le système de gestion du trafic permet de faire passer, comme prévu, 3'500 camions par jour à travers le tunnel du Gothard. Il n'a toutefois pas encore été appelé à en fournir la preuve, la quantité de trafic à écouler étant trop peu importante. Les capacités disponibles n'ont pas été épuisées. L'attente moyenne des camions est inférieure à 60 minutes et s'élève, suivant l'heure de la journée, à quelque 90 minutes au plus (circulation alternée toutes les deux heures le matin) ou à 150 minutes (circulation alternée toutes quatre les heures l'après-midi). 90 pour cent des véhicules ont pu traverser le Gothard dans le premier groupe d'une phase d'alternance.

Le nombre des camions empruntant la route du San Bernardino a augmenté uniquement lors des déviations temporaires obligatoires sur cet axe, alors qu'on observe une légère hausse du trafic lourd sur les cols des Alpes valaisannes. Malgré les temps d'attente au Gothard et au San Bernardino, les camionneurs n'ont pas recouru davantage à l'offre ferroviaire. Le groupe de pilotage s'attend à ce que les nouvelles mesures d'optimisation et de stabilisation du trafic incitent les expéditeurs et les transporteurs à adapter leurs plans de courses.

Une autre mesure prioritaire en cours vise à transférer les zones de régulation et les aires d'attente en dehors du périmètre de l'autoroute. Dès la mi-mars, le raccordement provisoire à l'A8 permettra d'utiliser une partie de l'aérodrome d'Alpnach. Le prolongement de 1,5 km de l'aire de stationnement près de Quinto permettra de séparer la zone de régulation et l'aire d'attente au sud du Gothard, ce qui facilitera la gestion du trafic et le travail des chauffeurs. Par ailleurs, les possibilités de parquer les camions seront élargies. En effet, un sondage a fait apparaître que près d'un camion sur quatre n'était pas garé sur les espaces qui leur sont réservés. Un tel comportement entrave la sécurité de la circulation et réduit les places de stationnement disponibles pour les autres usagers.


Auteur

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-1835.html