Les gobelets réutilisables champions de l’écobilan

Berne, 23.11.2007 - Une étude d’écobilan mandatée par les ministères de l’environnement allemand et autrichien ainsi que par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) en vue de l’EURO 2008 le prouve: les gobelets réutilisables sont beaucoup plus écologiques que leurs équivalents jetables. Elle montre également que les nouveaux modèles à usage unique compostables, fabriqués à base de matières premières renouvelables, ne sont pas plus salutaires pour l’environnement que ceux de l’ancienne génération.

Communiqué conjoint du ministère de l'environnement autrichien, de l'Office fédéral de l'environnement ainsi que des villes de Bâle, Berne, Zurich, Vienne, Klagenfurt, Salzbourg et Hanovre

L'étude présente les données environnementales les plus récentes recueillies en comparant l'impact écologique des gobelets réutilisables et jetables actuellement disponibles sur le marché. Elle a été effectuée par les instituts autrichien et allemand Östereichisches Ökologie Institut et Öko-Institut e. V. et la société suisse Carbotech SA, sur mandat du ministère de l'environnement autrichien, de l'OFEV ainsi que des villes de Bâle, Berne, Zurich, Vienne, Klagenfurt, Salzbourg et Hanovre et avec le soutien du ministère de l'environnement allemand. Le but de cette étude a été de dresser un écobilan comparatif des types de gobelets les plus fréquemment utilisés dans les débits de boissons. Ce mandat s'inscrit dans le cadre du Concept de développement durable pour l'UEFA EURO 2008. Les premiers résultats de l'étude ont été présentés à l'UEFA le 8 novembre 2007 et le rapport final sera disponible en décembre.

Matériaux, modes d'élimination et taux de rotation des stocks

Les auteurs de l'étude ont analysé les effets écologiques de plusieurs modèles de gobelets, en se fondant sur la situation concrète de l'EURO 2008 pour déterminer le nombre de pièces, les taux de rotation des stocks et les distances de transport. La comparaison a porté d'une part sur des gobelets jetables fabriqués en différents matériaux et requérant de ce fait des modes d'élimination distincts - à savoir le PET, le polystyrène, le carton, le PLA (élément biodégradable à base de maïs) et une matière plastique spéciale développée par la société Belland -, et d'autre part sur des gobelets réutilisables. Plusieurs taux de rotation ont été envisagés pour ces derniers, en tenant compte du nombre de matchs disputés et de la quantité de gobelets emportés en souvenir.

Principaux résultats de l'étude:

  • Même dans les hypothèses les plus défavorables, les gobelets réutilisables sont nettement plus écologiques que tous les jetables. Dans le meilleur des scénarios, les modèles à usage unique ont une charge environnementale deux fois plus élevée que le moins bon des réutilisables. Opter pour ce type de récipients est donc incontestablement la solution la plus écologique. Cela permet en outre de réduire considérablement le problème du littering, au même titre que la perception d'une consigne incitant à rapporter les verres après consommation.
  • L'étude confirme les résultats d'autres enquêtes, à savoir que les gobelets à usage unique compostables à base de matières premières renouvelables (le PLA par exemple) ne sont pas plus écologiques que les jetables en PET.
  • Le constat est le même pour les gobelets en matière plastique fabriqués par la société Belland, dont l'écobilan n'est pas meilleur que pour le PET.

L'analyse écologique apportant une réponse sans équivoque, la balle est maintenant dans le camp de l'UEFA. Tout comme l'avait fait la FIFA en Allemagne lors de la coupe du monde de football en 2006, elle doit elle aussi tester le système des gobelets réutilisables lors de l'EURO 2008.

Championnat d'Europe de football et concept de développement durable

Le Concept de développement durable pour l'UEFA EURO 2008 a été présenté le 25 juin 2007 par le ministre de l'environnement autrichien et le chef du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication, MM. Josef Pröll et Moritz Leuenberger. Il préconise notamment que les exploitants de stades et les villes organisatrices recourent aux gobelets réutilisables ou à des récipients comparables sur le plan écologique. Cette recommandation est confortée par les résultats de l'étude d'écobilan.


Adresse pour l'envoi de questions

M. Peter Gerber, division Déchets et matières premières, Office fédéral de l’environnement (OFEV), tél. +41 (0) 31 322 80 57
Détails sur la méthode utilisée pour la réalisation de l’étude (auteurs de l’étude):
- M. Fredy Dinkel, Carbotech SA, tél. +41 (0) 612 06 95 22, f.dinkel@carbotech.ch
- M. Christian Pladerer, Österreichisches Ökologie Institut, tél. +43 (0) 699 1 523 61 01, pladerer@ecology.at
- M. Günter Dehoust, Öko-Institut e.V., tél. +49 (0) 6151 8191 38, g.dehoust@oeko.de
M. Daniel Wachter, chef de projet du concept de développement durable pour l’EURO 2008, Office fédéral du développement territorial (ARE), tél. +41 (0) 31 324 14 50



Auteur

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-15855.html