Le système EFA sera liquidé après 30 ans de service

Berne, 23.10.2007 - Le système d’engins filoguidés antichars sol-sol DRAGON (PAL BB 77) utilisé depuis 30 ans sera mis hors service et liquidé le 1er janvier 2008. Le conseiller fédéral Samuel Schmid, chef du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), a pris cette décision en raison des frais d’entretien disproportionnés de ce système.

La décision a des conséquences directes sur les écoles de recrues d’infanterie qui commenceront le 29 octobre prochain. Les 130 recrues EFA prévues seront informées au moment où elles entreront au service et seront affectées à une autre fonction. Les utilisateurs du système EFA qui se trouvent actuellement dans une école de cadres seront informés par leurs commandants et seront mutés à une autre fonction. Le recrutement de recrues EFA a été stoppé avec effet immédiat.

Le système EFA BB 77 a été introduit dans les années 70. L’engin filoguidé provoque aujourd’hui, avec ses composants vieillissants, des frais d’entretien très élevés. Ces coûts de maintenance élevés et la nouvelle articulation de l'infanterie sont les principales raisons qui ont poussé le conseiller fédéral Samuel Schmid à prendre la décision de liquider le système EFA.

Ce système est utilisé dans les bataillons d’infanterie, les bataillons d’infanterie de montagne et les bataillons de grenadiers. Ces trois types de bataillon seront réorganisés dans le cadre de l'étape de développement 2008-2011 et ne disposeront plus d’engins filoguidés DRAGON.

Les commandants des troupes d’infanterie concernés seront informés ces prochaines semaines, par la voie hiérarchique des mesures à prendre pendant le CR 2008.

La mise hors du service du système EFA BB 77 est l’une des nombreuses mesures d’optimisation qui a dû être examinée en raison des moyens financiers de plus en plus restreints dont l’armée dispose. A cet égard, des systèmes qui atteindront ces prochaines années leur durée limite de fonctionnement ont fait l’objet d’un examen. Des informations concernant la mise en œuvre d'autres mesures seront transmises en temps voulu.

Il reste ainsi au sein de l'armée trois armes antichar ; le panzerfaust (lance-roquette), l'engin guidé TOW et le char de combat Leopard II lui-même.


Adresse pour l'envoi de questions

Felix Endrich
Chef de l’information de la Défense / porte-parole de l’armée
031 323 21 15


Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-15239.html