Déclaration du Conseiller fédéral Moritz Leuenberger

Berne, 22.09.2002 - Déclaration de Moritz Leuenberger, chef du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC), lors de la conférence de presse sur la votation populaire sur le marché de l'électricité (LME) le 22 septembre 2002

Je suis franchement déçu par le rejet de la loi sur le marché de l'électricité, notamment parce qu'elle était le résultat d'un large compromis entre les différents milieux intéressés.

Ce rejet montre en tout cas que la plupart des citoyens sont satisfaits de la situation du marché et que pour cette raison, ils veulent, en tant que consommateurs, défendre le service public en matière d'approvisionnement électrique et préserver les monopoles publics. Quant à la peur face à l'évolution générale des marchés, elle a également dû jouer un rôle.

Il incombe plus que jamais au Conseil fédéral de garantir la sécurité de l'approvisionnement en électricité tout en permettant aux entreprises de produire à des prix concurrentiels.

Un travail de longue haleine nous attend.


Auteur

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-14863.html