Coordination des transports en cas de catastrophe

Berne, 01.09.2004 - La Confédération veut coordonner les points-clés des transports afin d’assurer les conditions d’une meilleure organisation des transports en cas de catastrophes et de si-tuations d’urgence. A cet effet, le Conseil fédéral a approuvé l’ordonnance sur la coordi-nation des transports en cas d’événement (OCTE) et la mettra en vigueur le 1er octobre 2004.

La globalisation et les menaces de plus en plus pressantes qui pèsent sur l'infrastructure des transports du fait de catastrophes naturelles et techniques et le terrorisme international ont fondamentalement transformé le paysage de la politique de sécurité. La croissance du trafic sur les réseaux de transports suisses élève le risque de paralysie et accroît l'ampleur des dommages économiques en cas de longue interruption du trafic. La question de la prévention et de la gestion des risques dans les transports doit donc être réévaluée et adaptée aux besoins.

Aujourd'hui, la plupart des perturbations du trafic sont gérées au premier chef à travers la collaboration directe des fournisseurs de prestations de transports et des autorités compétentes des cantons et des communes. Lors de catastrophes internationales ou touchant tout le pays et de situations d'urgence ainsi qu'en cas de conflits armés, il faut cependant une coordination rapide, au plus haut niveau, de toutes les ressources disponibles afin de faire face efficacement aux difficultés.

Alors que les cantons se concentrent d'abord sur les mesures propres à faire face à l'évènement, on attend de la Confédération qu'elle évalue à son niveau les conséquences sur d'autres systèmes et domaines et qu'elle aide les cantons à surmonter la crise. La Confédération doit en tout cas - sous forme d'une coordination à haut niveau - coordonner tous les efforts pour que les ressources disponibles soient employées judicieusement et dans l'ordre des priorités en présence.

Une meilleure collaboration de tous les responsables ainsi que des mesures préventives appropriées peuvent contribuer notablement à la diminution du risque dans le secteur des transports et limiter les dégâts lors de catastrophes nationales ou internationales et de situations d'urgence. L'ordonnance en question pose les bases juridiques et organisationnelles de la future collaboration dans les transports.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports OFT, Information et informatique, 031 322 36 43


Auteur

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-13932.html