Réorganisation de la Division Trafic de l’OFT

Berne, 01.03.2003 - La Division Trafic de l’Office fédéral des transports (OFT) a été réorganisée le 1er mars 2003. Elle comprendra dorénavant les sections suivantes: Réseau ferré, Trafic voyageurs, Trafic marchandises et Transports à câbles. La section Controlling sera supprimée et ses tâches seront réparties entre les diverses sections.

Le marché ferroviaire est en constante mutation. Le transport ferroviaire des marchandises a été libéralisé avec la réforme des chemins de fer 1. La réforme 2 est en cours de préparation. Elle vise notamment à harmoniser le financement de l’infrastructure de toutes les entreprises de transport.

Comme l’initiative sur la protection des Alpes a été adoptée et qu’il en est résulté un mandat pour le transfert du trafic sur le rail, le trafic ferroviaire des marchandises a vu son importance augmenter encore sur le plan politique.

Il ne faut pas oublier que le trafic ferroviaire et les transports publics en général constituent des postes importants dans le budget de la Confédération. Le Contrôle fédéral des finances exige donc que l’on examine en permanence si les processus de vérification actuels répondent aux exigences d’un controlling efficace.

Dans ce contexte, l’OFT a jeté un regard critique sur son organisation et a adapté les structures de la Division Trafic (cf. organigramme). Cette dernière est dirigée par Margrith Hanselmann, sous-directrice. Les sections sont dirigées par les personnes suivantes : Markus Giger (Réseau ferré, anciennement Trafic national), Cornelia Appetito Isenmann (Trafic voyageurs, anciennement Trafic régional), Kurt Moll (Trafic marchandises, nouveau) et Hans-Rudolf Gassmann (Installations de transport à câbles, comme auparavant).

La réorganisation permettra d’atteindre les buts suivants:

  • Les processus de contrôle seront axés encore plus spécifiquement sur les exigences accrues – les tâches de controlling seront désormais effectuées dans les sections concernées.
  • Les dépenses de choses seront effectuées de manière encore plus efficace et conforme aux souhaits de la clientèle – la séparation claire de l’infrastructure et des transports correspond à la structure organisationnelle de la plupart des entreprises de transport.
  • Les derniers développements du marché des transports seront encore mieux pris en compte. Avec la nouvelle section Trafic marchandises, le transport ferroviaire des marchandises verra son importance reconnue effectivement, même sur le plan de l’organisation.


Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-1248.html