Un cadre élégant pour accueillir les chefs d’État et pour les réceptions officielles

Aménagés avec goût, le domaine du Lohn, la Maison de Watteville et l‘hôtel Bellevue Palace permettent au Conseil fédéral de recevoir dignement ses hôtes dans un cadre idéal pour les manifestations officielles. Les trois résidences ont été offertes à la Confédération.  

Vue sur le domaine du Lohn.

Domaine du Lohn

Construit en 1782/83, le manoir du Lohn se trouve à Kehrsatz, commune située au sud-est de Berne. Sa dernière propriétaire privée fut Helene Welti-Kammerer, belle-fille de l’ancien conseiller fédéral Emil Welti (en fonction de 1866 à 1891). Elle légua la propriété à la Confédération en 1942 en souhaitant qu’elle serve de lieu de villégiature aux conseillers fédéraux pour qu’ils profitent de la vue splendide sur la vallée de l’Aar.

Si le Conseil fédéral ne passe pas ses vacances au manoir, il y accueille ses hôtes. De nombreux chefs d’état y ont résidé, dont la reine Elisabeth II d’Angleterre. Depuis 1994 cependant, les hôtes ne sont plus logés au Lohn, ils séjournent à l’hôtel Bellevue Palace, qui appartient également à la Confédération.

Vue du sud sur la Maison de Watteville.

La Maison Béatrice de Watteville

Érigée en 1446, la Maison Béatrice de Wattewille se trouve dans la vieille ville de Berne. En 1934, Emanuel de Wattewille a légué la maison patricienne à la Confédération suisse au nom de son épouse Béatrice disparue en 1929.

Aujourd’hui, le Conseil fédéral y reçoit ses hôtes. La demeure sert aussi de cadre à la signature d’accords et à des entretiens politiques. C’est là que se déroulent, avant chaque session parlementaire, les fameux « entretiens de la Maison de Watteville » du Conseil fédéral avec les chefs des partis gouvernementaux.

L’hôtel Bellevue Palace

Pendant longtemps, le Palais fédéral était entouré, à l’est et l’ouest, d’hôtels chics : le Bernerhof et le Bellevue Palace. Après la fondation de l’état fédéral, des hôteliers qui avaient le sens des affaires ont anticipé les besoins des députés et des hôtes officiels. Suite au déclin économique causé par la guerre, la Confédération a acheté, en 1924, le Bernerhof et en a fait le siège du Département fédéral des finances. Le Bellevue est quant à lui resté un hôtel jusqu’à aujourd’hui. En 1976, la Banque nationale suisse a acquis la majorité des actions de l’établissement. En 1994, elle les a offertes à la Confédération, qui a alors rénové l’hôtel. Un bail a été signé avec une société privée qui en assure l’exploitation, société qui détient dans son portefeuille d’autres hôtels suisses renommés.


Visite virtuelle de la Maison de Watteville

Accès aux résidences

Le domaine du Lohn et la Maison de Watteville sont réservés au Conseil fédéral et au chancelier de la Confédération . L’accès est public quatre fois par an, notamment durant la Nuit des musées de Berne.

Du point de vue administratif, les tâches ont été réparties de la manière suivante :

  • La Chancellerie fédérale se charge des réservations et veille à ce qu’il n’y ait pas de chevauchements.
  • L’Office fédéral des constructions et de la logistique s’occupe de l’entretien des deux résidences et de la mise à jour du précieux inventaire historique.
  • L’Office fédéral de la culture veille sur les œuvres d’art présentes dans les deux résidences.

L‘hôtel Bellevue Palace est bien entendu ouvert toute l’année. Chaque année, plus de 40 000 personnes y séjournent ; plusieurs centaines de milliers d‘hôtes y fréquentent un restaurant.

Dernière modification 03.05.2018

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/conseil-federal/ou-travaille-le-gouvernement/residences-conseil-federal.html