Recherche de compromis - les entretiens de Watteville

Les membres du Conseil fédéral rencontrent régulièrement les présidents des partis gouvernementaux afin de discuter de sujets d’actualité. Les entretiens de Watteville ont été institués en 1970 dans le but de faciliter la recherche de consensus dans le système de concordance.            

Les entretiens réguliers, qui se tiennent avant chaque session parlementaire, ont été institués pendant le mandat du chancelier de la Confédération Karl Huber. Après l’adoption de la « formule magique » pour la composition du gouvernement, en 1959, les entretiens visaient à rechercher des solutions consensuelles et acceptables pour tous, avec les quatre partis gouvernementaux (UDC, PS, PLR, PDC).

En 1970, la nécessité d’un échange de vues et d’une discussion ouverte était fortement ressentie. Les premiers entretiens eurent lieu en février, alors dans l’aile Ouest du Palais fédéral. Parmi les sujets abordés figuraient notamment les mesures de lutte contre la surchauffe économique.

Les premiers entretiens tenus dans la maison de Watteville furent probablement ceux du 15 juin 1970. A la fin juin, l’invitation mentionnait une discussion ouverte « déjà traditionnelle » avec les présidents des partis et des groupes représentés au gouvernement. La désignation « Entretiens de Watteville » est devenue courante au milieu des années 70, mais elle ne s’est définitivement imposée que dans les années 80.

 
 

Entretiens de Watteville - 50 ans au service de la concordance (vidéo)

 
 

Links

Vue du sud sur la Maison de Watteville.
: Plus d'infos sur les résidences du Conseil fédéral

Dernière modification 10.02.2020

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/conseil-federal/attributions-conseil-federal/gouverner/de_watteville.html