Numérisation

«La Suisse crée les conditions-cadres nécessaires pour que la numérisation puisse contribuer à garantir et à accroître la prospérité».

Utiliser les points positifs de la numérisation et réduire les risques. Le Conseil fédéral veut notamment mettre en œuvre une stratégie pour une Suisse numérique. Le ministre de l’économie, Johann Schneider-Ammann, et la ministre de la communication, Doris Leuthard à la conférence de presse sur la numérisation. Berne, avril 2016. (KEYSTONE/Peter Schneider)

Ce que le Conseil fédéral veut atteindre

Grâce à des conditions générales favorables, l’économie suisse exploite avec succès les potentialités offertes par la numérisation. Elle a défriché de nouveaux champs de production et d’activité et freiné la désindustrialisation. Des entreprises innovantes et de nouveaux métiers ont été encouragés. La protection des données personnelles et de l’identité numérique est assurée. Grâce à la cyberadministration, les services administratifs travaillent de manière économique et se rapprochent des citoyens.

Les mesures prévues

  • évaluer les possibilités de promouvoir l’économie numérique, le développement de start-up et d’entreprises innovantes et déterminer s’il y a lieu que l’État prenne des mesures.
  • mettre en oeuvre des mesures stimulant le capital-risque et le financement de projets innovants.
  • mettre en oeuvre la stratégie "Suisse numérique".
  • mettre en oeuvre la stratégie suisse de cyberadministration.
  • renforcer, élargir et densifier la stratégie pour la cybersécurité des citoyens et des entreprises, ainsi que la protection de l’identité numérique des citoyens.
  • poursuivre et mettre en oeuvre la stratégie en matière de vote électronique.
  • développer une stratégie relative au développement commun de l’espace numérique suisse de formation.

Nota bene: Les objectifs et mesures publiés ci-dessus se basent sur l’arrêté fédéral du 14 juin 2016 sur le programme de la législature 2015 – 2019. Le Parlement y définit – sur proposition du Conseil fédéral – l’activité du gouvernement pour les 4 années à venir. Dans ses objectifs annuels, le Conseil fédéral concrétise cet agenda quadriennal. Le Conseil fédéral se réserve le droit de s’écarter du programme de la législature lorsque des événements imprévisibles l’exigent.

Documentation

Version brève de la conférence de presse sur la stratégie «Suisse numérique»

Conférence de presse du Conseil fédéral du 20 avril 2016 avec le Président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann et la Conseillère fédérale Doris Leuthard

Dernière modification 09.08.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/conseil-federal/agenda-politique/prosperite/numerisation.html